Non, Kodak Black n'a pas été cloné...

Non, Kodak Black n'a pas été cloné...

Il a juste changé des choses dans sa vie.

Depuis qu'il a été libéré de prison après avoir reçu la grace présidentielle de la part de Donald Trump lors de son dernier jour comme président, Kodak Black fait tout pour rentrer dans le droit chemin et se mettre au service de la communauté. Sa nouvelle attitude suscite les critiques de la part du public américain qui le traite de clone depuis sa libération. Lors d'une session livre sur Instagram, le rappeur floridien a tenu à remettre les choses au clair.

"Pourquoi est-ce que ça ne ressemble pas à Kodak ? A qui je ressemble alors ? Toute cette histoire de clone commence à me rendre fou. On disait déjà cela à l'époque et la situation était différente. Vous commencez tous à me saouler..."

Mais on sent que cette histoire lui prend vraiment la tête parce qu'il y est revenu encore une fois, ajoutant : 

"P*tain, comment un n*gga ne peut pas dupliquer cette m*rde ? Tout le monde essaie de m'imiter mais n'arrive pas à me copier... Ils le savent bien. Ils étaient fous que je sois rentré à la maison parce qu'ils avaient tous peur que je rentre pour ramasser l'argent. Tout le monde peut gagner de l'argent, tout le monde peut faire cette m*rde. Je m'en fous de vous, je peux faire tout éclater..."

Kodak Black n'est pas le seul rappeur à subir cette "rumeur". Quand il est sorti de prison, Gucci Mane a aussi été accusé d'être un clone du fait de son amincissement et de ses choix de vie sains qui tranchaient totalement avec l'homme qui était entré en détention. Et bien pour Kodak, c'est un peu pareil. Depuis sa libération, il a effectué de gros changements dans sa vie : il a une nouvelle coiffure, il s'est fait tatouer le nom de son avocat sur la main et se serait fiancé.

Il faut croire que le public n'aime pas trop les changements...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios