Violences au Capitole, les rappeurs réagissent

Violences au Capitole, les rappeurs réagissent

Le rap américain a condamné l'occupation du Capitole par des militants de Trump.

Hier, c'est à une scène surréaliste à laquelle nous avons assisté : des partisans du président américain Donald Trump ont pris d'assaut la Capitole alors que les membres du congrès devait valider le processus de certification de l'élection du candidat démocrate Joe Biden. Une situation incroyable qui n'a pas manqué de faire réagir dans le rap, beaucoup d'acteurs du monde du hip-hop ayant pris fait et cause contre Trump lors de la dernière élection présidentielle.

Cardi B s'est notamment demandé où était la garde nationale qui aurait pu éviter ces débordements.

Elle a aussi fait un parallèle entre les manifestations Black Lives Matter où les gens ont été qualifiés "d'animaux" et la situation d'hier.

Lil Yatchy a fait peu ou prou la même remarque en expliquant que si les manifestants qui s'en sont pris au Capitole étaient noirs, il y aurait eu des morts.

Wale a partagé la même idée en parlant de "privilège blanc" et de "terroriste américain".

50 Cent n'est pas du genre à rester silencieux en pareille circonstances, mais l'image qu'il a partagé sur Instagram vaut tous les discours.

D'autres acteurs du mouvement hip-hop ont également réagi sur les réseaux sociaux, beaucoup pointant le deux poids deux mesures entre la répression des manifestations Black Lives Matter et ce qui s'est passé hier.

 

 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios