Antoine "Wave" Garnier est mort

Antoine "Wave" Garnier est décédé d'une crise cardiaque le 20 janvier 2009. Il était une des figures majeures du journalisme et de la littérature hip-hop.


Antoine « Wave » Garnier était un activiste du milieu hip-hop... l'étiquette d'activiste ne lui aurait sûrement d'ailleurs pas plue.
Il est mort d'une crise cardiaque le 20 janvier dernier.
Il était journaliste, écrivain, sociologue, ancien producteur, ancien rédacteur en chef du magazine Radikal. Il avait été ancien correspondant aux Etats-Unis pour les magazines français Radikal, Groove, Black News
Ca, c'est pour sa carrière de journaliste. Pour ce qui est de sa carrière de écrivain : il avait écrit plusieurs livres sur la culture hip-hop: « Comprendre le rap», "Souffle au cœur de la génération Hip Hop entre New York et Paris", Vol 1/2 et dernièrement "Les Suprêmes, La révolution vibracultic".

Son dernier ouvrage décrivait la saga américaine des stars du ghetto qui, en imposant leurs règles, ont modifié la société ces 30 dernières années... Des jeunes issus de quartiers populaires qui ont révolutionné le monde du show-biz en imposant leurs codes. Ce sont les Suprêmes.

Voici un extrait d'une interview qu'il avait accordé à laa sortie de son livre: "J'ai un DEA en civilisation américaine, donc il est important pour moi de faire connaître cette culture dans sa globalité et sa diversité et de rendre à César ce qui lui appartient quand l'extrême popularisation de cette culture et de ces personnages tendait a en décapiter le sens."

Il avait aussi lancé les éditions "Antoine Wave Garnier » qui ont pour but d'analyser historiquement et culturellement des membres de la diaspora noire dans le domaine liant sociologie et arts. Ces éditions sont nées d'un constat simple : la difficulté de trouver des livres pédagogiques, en français, sur la participation des jeunes noirs français à la société.

Pour en savoir plus :
les-supremes.com
myspace.com/lesupremes
souffle2vie.com