Gunna va rester en prison jusqu'à son procès

Gunna va rester en prison jusqu'à son procès

Sa liberté sous caution a été refusée.

On vient d'apprendre que la demande en liberté sous caution de Gunna a été refusée. Le rappeur va rester en prison au minimum jusqu'en janvier 2023, date de son procès dans l'affaire impliquant aussi Young Thug et le label YSL.

Si on en croit les informations de la journaliste Jewel Wicker, un juge du comté de Fulton a refusé la caution de l'interprète de "Pushin P" et a fixé la date de son procès au 9 janvier 2023. Elle ajoute :

"Les procureurs continuent de penser que YSL est un gang, pas seulement un label. Ils ont également allégué que Gunna y avait un rôle de "commandement". Les procureurs ont déclaré qu'ils avaient des preuves de son appartenance à un gang et que lui et Williams étaient des donneurs d'ordre concernant des actes de violence. Le juge a également déclaré que sa plus grande préoccupation était la falsification de témoins. L'avocat de Gunna pourra déposer une autre demande à une date ultérieure.

Gunna prêt à tout pour sortir de prison

Et pourtant, ses avocats et sans doute l'interprète de "Pushin P" lui-même étaient prêts à faire de grosses concessions pour arracher le rappeur à la prison. Selon XXL, en plus d'une caution de 750 000 $, il aurait été placé en résidence surveillée et aurait dû porter un bracelet électronique. Trois de ses propriétés auraient confisquées afin de permettre aux procureurs d'enregistrer tous ses appels téléphoniques. De plus, ses parents auraient été contraints de mettre leur maison en garantie que le gouvernement aurait pu saisir si Gunna ne respectait pas les conditions de sa liberté. Malgré ses conditions drastiques, le juge n'a pas pris le risque de le libérer de peur qu'il mette la pression à certains témoins.

Pourtant, l'avocat de Gunna continue d'y croire.

"La Cour était évidemment préoccupée par les menaces et l'intimidation de témoins. Mais, nous pensons que lorsque la Cour entendra des preuves, pas seulement la parole des procureurs, elle constatera que la libération sous caution de Sergio ne représentera pas, directement ou indirectement,  un risque important pour les témoins."

Les avocats de Young Thug, quant à eux, pourront déposer une demande début juin mais on doute que celle-ci soit acceptée...