Booba & Kaaris : ils auraient pu toucher des millions grâce à l’octogone

Booba & Kaaris : ils auraient pu toucher des millions grâce à l’octogone

Le combat leur aurait rapporté gros.

La plateforme RMC BFM play va dévoiler prochainement un documentaire sur Booba. Appelé "Booba, enquête sur un bad boy", le reportage retrace la carrière de B2O et donne des infos surprenantes sur les coûts liés à son combat contre Kaaris.

En France (comme ailleurs) les clashs sont nombreux dans le rap game. La liste des rappeurs qui ont eu un beef est d’ailleurs très longue. Mais, s’il y a bien une embrouille connue de tous, c’est celle qui existe entre K2A et Booba depuis de nombreuses années maintenant. Les deux rappeurs ont fini par en venir aux mains, lors de la célèbre bagarre de l’aéroport d’Orly en 2018. Un incident qui leur a valu un petit passage devant le juge et qui leur a donné l’idée d’organiser un combat dans un octogone. Après de multiples changements de plans, reports, problèmes de contrats, l’affrontement a finalement été annulé.

Aujourd’hui, un reportage sur Booba dévoile des informations sur ce combat qui n’a jamais eu lieu. En effet, BFM a décidé de consacrer un documentaire sur le Duc de Boulogne. Une rétrospective sur la carrière et la vie de B2O, non autorisé par le principal concerné, mais qui sera diffusé le 5 juillet prochain. La nouvelle plateforme RMC BFM play a tout de même partagée le programme en avant-première, pour le plus grand plaisir des abonnés fans de Booba. Un documentaire qui dévoile des infos croustillantes sur le rappeur de 44 ans. Notamment sur les divers contrats négociés pour l’octogone. On apprend par exemple le montant du contrat initial proposé aux deux artistes. L’organisme Strenght and Honor Championship (SHC), avait proposé aux deux artistes, 33% des recettes générées par l’événement. Un pourcentage pris sur la recette totale de l’octogone qui était estimée par les organisateurs entre 10 et 12 millions d’euros. Le promoteur Raid Salah de SHC déclare dans le reportage : "Le contrat qui a été signé, c’était 33% que chacun devait toucher, quelle que soit l’issue de ce combat. 33% sur le bénéfice des recettes. Produits dérivés, droits TV, droits d’images, les entrées, le Pay-Per-View, les sponsors, tout. Au minimum, pour moi, on aurait été entre 10 et 12 millions". Pas besoin de faire le calcul pour réaliser que Kaaris et Booba auraient donc pu amasser beaucoup d’argent à l’issu du combat.

Si B2O continue son entreprise de destruction de Riska, l’idée pourrait bien un jour revenir sur le tapis…



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios