Kodak Black : une vidéo de la fusillade publiée sur les réseaux

Kodak Black : une vidéo de la fusillade publiée sur les réseaux

La police confirme que le rappeur était bien la cible.

La police a confirmé que Kodak Black était bien la cible de la fusillade dans laquelle un de ses gardes du corps a été blessé. Poursuivi à sa sortie d'un club de Tallahassee en Floride, l'artiste et son équipe se sont finalement arrêtés sur le parking d'un McDonald's et c'est parce qu'il était à l'intérieur de l'établissement que le rappeur n'a pas été blessé alors que son véhicule était pris pour cible par des hommes armés. Les forces de l'ordre ont expliqué qu'il s'agissait d'une action dont le rappeur était la cible et que l'attaque a échoué de peu.

Selon TMZ qui cite une autre source policière, Kodak Black a été l'objet d'une tentative de meurtre et pas d'un vol à main armée. Mis au courant de nombreuses menaces sur la personne du rappeur floridien, les autorités poursuivent leur enquête d'autant plus que juste avant, le producteur de 808 Mafia a relancé son clash avec le patron du Sniper Gang.

La vidéo qui a fait son apparition sur les réseaux sociaux ne laisse pas non plus beaucoup de place au doute. Un homme qui se tient prêt d'un McDonald's semble apercevoir Kodak juste avant le début des tirs. On y entend aussi les exclamations d'une voix masculine qui s'écrie : "Kodak est là-bas" juste avant le début des tirs. Et pendant que ça rafale, on entend à nouveau "Kodak est là-bas". Il ne s'agit pas d'une vidéo d'un tireur mais plutôt d'un témoin de la scène. On l'entend aussi dire : "J'espère que Yak ne se fera pas tirer dessus" ou encore "Ça vient de se passer devant moi, je viens d'être témoin d'un meurtre". Heureusement, il ne s'agissait que d'une blessure. 

On vous laisse regarder la vidéo ci-dessous, le bruit notamment, y est assez impressionnant.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios