ZLK : le rappeur annoncé mort par erreur

ZLK : le rappeur annoncé mort par erreur

C'est un autre rappeur, Zeé, qui a été abattu.

Une fusillade a fait de nouveaux morts à Marseille durant le week-end. Samedi 13 février, deux hommes sont tombés sous des balles de kalachnikov sur la passerelle de la Plombières dans la cité phocéenne. Un temps annoncé parmi les victimes par Le Parisien ainsi que son manager, le rappeur ZLK a démenti dès le dimanche 14 décembre être une des victimes sur Instagram. Le quotidien s'est trompé, il y a bien un rappeur qui est décédé ce jour-là, mais il s'agit de Zeé du label Mhood Records ainsi qu'un de ses proches.

ZLK a lui posté une story sur Instagram dans laquelle il a tenu à rétablir la vérité et assurer de son soutien les proches des victimes.

"C'est faux. Erreur chez Le Parisien. Soutien aux proches du concerné."

La victime est un autre rappeur, Zeé, et il est tombé dans une véritable embuscade. Quatre voitures roulaient en convoi pour le tournage d'un clip quand l'une d'elles s'est faite immobilisée par un autre véhicule et c'est à ce moment-là qu'un homme muni d'un fusil d'assaut a ouvert le feu tuant les deux occupants sur le coup. Une information cette fois confirmée par des proches de la victime qui ont posté des messages sur les réseaux sociaux.

"REP Zeé. Grosse force à sa famille et à tous ses proches. Ça a été un plaisir de travailler avec toi. Repose en paix."

Une fois encore, Marseille a été le théâtre d'une tuerie qui ressemble clairement à un règlement de comptes et c'est le rap et la jeunesse qui en paie le lourd tribut. 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios