Lil Wayne plaide coupable pour possession d'armes

Lil Wayne plaide coupable pour possession d'armes

Weezy a décidé d'assumer ce qui lui était reproché.

Soutenir Donald Trump pendant les élections américaines, ça n'a pas fait changer notre Lil Wayne, loin de là. Toujours aussi fou et imprévisible, il continue de sortir régulièrement de bons morceaux et notamment de très gros featurings et sa vie semble toujours être aussi bordélique. En témoigne son arrestation en décembre 2019. La raison ? Une possession d'armes à feu ainsi qu'une petite dose de divers stupéfiants lors de son atterrissage à Miami.

Des faits que Lil Wayne a choisi d'assumer, puisqu'il a décidé de plaider coupable à tout ce qui lui est reproché, d'après le média américain TMZ. Son équipe a également plaidé de la même manière. Le procès final aura lieu le 28 janvier 2021 et à l'heure où on vous parle, Weezy pourrait risquer jusqu'à 10 ans de prison ferme, car des faits similaires lui ont déjà été reprochés en 2009 (il avait d'ailleurs fait de la prison à cette occasion). Le but de plaider coupable étant probablement d'inciter la justice à se montrer plus clémente, d'autant que Wayne avait immédiatement déclaré aux policiers fouillant son avion qu'il possédait une arme.

On rappelle les faits : lors d'un voyage de Lil Wayne pour Miami, un informateur anonyme avait dit à la police que des armes se trouvaient dans l'avion. Les officiers ont rapidement trouvé un pistolet Remington 1911 calibre 45 chargé (ainsi que de la cocaïne, de l'ecstasy et de l'oxycodone), appartenant au rappeur, à qui il est pourtant interdit par la loi d'avoir une arme à cause de son passé judiciaire. On espère évidemment qu'il ne va pas prendre trop cher devant les juges.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios