Aya Nakamura et la polémique "Quotidien"

Aya Nakamura et la polémique "Quotidien"

La chanteuse a-t-elle vraiment planté l'émission par "flemme" ?

Hier, vendredi 13 novembre, alors que sortait "Aya", le troisième album d'Aya Nakamura, la chanteuse aurait planté l'émission de Yann Barthès, "Quotidien" quelques minutes seulement avant son passage sur scène. Selon ce que l'on peut lire sur les réseaux sociaux, elle aurait eu "la flemme". Sauf que, elle aurait prévenu, mais que plus tard, elle apparaissait sur les réseaux en train de faire la fête. Qui a tort, qui a raison, difficile de le dire.

"Aya Nakamura devait être avec nous mais elle ne vient pas", a expliqué Yann Barthès hilare lors de sa prise d'antenne. "Il y a des gens qui s'étaient déplacés, et elle a dit à son staff qu'elle avait la flemme de venir et qu'elle était trop fatiguée. Ses danseurs, ne l'étaient pas, eux. Ils sont venus, ils étaient super, on les remercie, ils étaient vachement bien", a-t-il conclut.

Si, évidemment, la chanteuse s'est faite lyncher sur les réseaux sociaux suite à cette annonce, il semble que cela ne soit pas aussi simple que ce que Yann Barthès ait bien voulu dire. Prise à partie, Aya Nakamura a publié un message dans lequel elle explique qu'elle a prévenu bien avant le début de l'émission, évoquant un simple contretemps.

Le souci c'est que la jeune femme est apparue un peu plus tard sur les réseaux sociaux en train de faire la fête pour la sortie de son album.

Difficile donc de savoir qui a tort ou raison dans cette histoire...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios