Diam's, Damso, Kaaris, Rohff... la liste des clashs de Booba

Diam's, Damso, Kaaris, Rohff... la liste des clashs de Booba

Booba est sans contexte le plus gros clasheur du rap français !

Les clashs ont toujours alimenté le rap français, et il y en a un qui y est particulièrement habitué, c'est... Booba ! Connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche et ne pas hésiter à dire ce qu'il pense sur les réseaux sociaux et dans ses lyrics, voici des clashs qui ont marqué sa carrière.

Booba VS Sinik 

"Incassable, inclashable, infroissable, respectable, le plus détestable" voilà comme se définit Sinik. Ce clash commence quand l’album de ce dernier finit en première position des classements des ventes rap, Booba l’attaque dans le morceau "DUC", il balance : "Les négros sont déclassés par Pokora, Diam’s et Sinik". Sinik ne réagira pas, mais B2O continuera de dénigrer le travail de Sinik dans différentes interviews. Le rappeur des Ulis répondra finalement à ces attaques dans un morceau intitulé "L’homme à abattre". Le titre "Carton Rose" est une réponse du Duc de Boulogne, mais après celle-ci Sinik n’a pas donné suite, jugeant les paroles "trop faibles".

Seulement Booba n’en a pas fini, dans "45 Scientific", il lâche, "enfin débarrassé de Pokora, Diam’s et Sinik". Dans "Sale môme", Sinik balance alors "La rue a tranché, Sinik a fumé Booba. Mon nom rime avec chimique, le tien rime avec trou de bal." Depuis cela, mise à part quelques piques, on n’entend plus parler de ce beef.

Booba VS Diam's

Diam's qui était pote avec Sinik à l'époque a aussi fait les frais du Duc, car, si tu es dans l’industrie et que Booba a quelque chose à dire, il ne mâchera pas ses mots. Dans le rap français, les femmes ont du mal à se faire une place et même si beaucoup placent Diam’s comme la meuf qui a dominé le game au début des années 2000, Booba a son avis bien tranché sur la rappeuse. Alors qu’il lançait des piques à Sinik et Diam’s dans ses sons, B2O ne s’est pas gêné pour donner son avis quand elle a décidé de partir à la retraite et vivre sa vie loin des projecteurs. Même s’il reconnait son talent, il balance : "Elle est revenue au Moyen-Âge. Je ne juge pas, c'est religieux, personnel. Elle fait ce qu'elle veut. Je la préfère encore comme ça que derrière un micro. Je ne l'ai jamais supportée. Elle s'inventait une vie, un parcours".

Booba VS Rohff 

Tous les deux adorés par le public, ils se détestent ! Tout a commencé en 2001, alors que Rohff propose le morceau "C’est nous la rue" à Booba, le titre ne sortira finalement jamais ! À l’époque, le Duc demande une grosse somme d’argent à Rohff pour enregistrer le featuring. Mais cette attitude ne plait pas du tout à Roh2f qui trouve que B2O se prend déjà pour un boss… Depuis ça, la tension s’est officiellement installée ! En 2008, Booba décide de sortir son album "0.9" le même jour que "Le code de l’horreur" de Rohff, puis il se rétracte. Le rappeur du 94 relance la guerre en lâchant : "Je suis pas un zoulette comme Booba" sur Planète Rap. La réponse ? Elle se fait avec le morceau "Wesh Moray" du côté d’Eli, puis "Wesh Zoulette" pour Housni.

Les choses dérapent en 2014, après un post sur les réseaux sociaux de la part de Rohff, le Duc de Boulogne lui donne rendez-vous à Paris pour régler leurs comptes. Message bien reçu pour Housni qui se rend dans la boutique UNKUT avec trois potes, ils frappent deux vendeurs et saccagent le magasin. Housni est vite reconnu sur les caméra de surveillance, il est condamné à 5 ans de prison. Il est libre depuis quelques semaines.

Booba VS IAM / NTM / MC Solaar 

"NTM, Solaar, IAM : c’est de l’antiquité", tels étaient les mots de Booba dans le morceau "B2OBA". Ce titre est devenu si emblématique, qu’il a valu au Duc un nouveau surnom. Il dira plus tard dans une interview : "J'ai beaucoup reproché à NTM ou IAM de ne pas avoir transmis le relais aux jeunes. Je ne veux pas faire les mêmes erreurs à mon tour. Ces groupes étaient au firmament mais ils ont fait quoi pour le rap français au final ? Rien."  Cependant, du côté de NTM et plus particulièrement JoeyStarr, cette punchline n’est pas passée. Il lui avait directement répondu par l’intermédiaire de l’AFP : "Tu devrais réviser tes classiques mon ami, tu verras, tu pourras mettre ton pantalon dans le bon sens".  Aïe ! Avant d’ajouter, "Je vais avoir 50 ans dans deux ans, alors quand j'entends des pré-pubères qui parlent de leur b***, de leurs baskets et de leurs cheveux, ça me parle pas trop, je préfère revenir à mes classiques et avoir l'air d'un vieux con." Bon comme ça c’est clair.

Concernant Solaar, il n’a jamais relevé et il est resté très pacifiste dans le clash.  En 2017, MC Solaar et ses 30 années de carrière faisait son retour dans les bacs en sortant l’album "Géopoétique". À cette occasion, Booba a publié une photo du single "Bouge de là", le premier gros succès de MC Solaar, accompagnée de la légende : "Respect à cet homme qui a été une grande source d’inspiration et un exemple pour toute une génération ! #numéro1desventes #arrêtejustelesenfroirés #respect"

Booba VS Kaaris

Pour beaucoup (du moins, avant), Booba et Kaaris c’était le morceau "Kalash". Maintenant c’est plutôt octogone sans règles.

Ce clash est celui qui a fait coulé le plus d’encre en 2018 et 2019. Selon Kaaris, le clash est né du fait qu’il n’a jamais pris position dans les beef que Booba a eu avec d’autres rappeurs. Du côté de Booba, cette rivalité serait née après des paroles de Kaaris sur Planète rap où il se sentait visé. Bref chacun sa version et après des mois de piques, ils en sont finalement venus aux mains en août 2018 à l’aéroport d’Orly à Paris alors qu’ils devaient tous les deux décoller pour l’Espagne. "On s’est croisé à Orly Ouest, personne n’a pris l’avion", ça c’est sûr… étant donné qu’ils ont tous les deux finis derrière les barreaux.

Plus ghetto que jamais ils veulent régler leurs comptes dans un combat dans une salle avec des milliers de spectateurs. Pour cet octogone, on a eu mille versions. Une fois en France, puis en Suisse ou en Belgique, avec un contrat qui s’élève à plusieurs milliers d’euros, les deux rappeurs se sont affichés signant les papiers du contrat sur leurs comptes Instagram respectifs. À base de prise de masse et de séances de sport pour être prêt, l’octogone prévu en novembre 2019 est finalement annulé, Kaaris jugeant que le contrat n’était pas assez équitable car il était rédigé par l’équipe de Booba, il n’avait pas confiance en l’organisation de la chose. Mais bon comme dirait l’autre : "ARMAAAAAAAND !!!!". Booba n’a pas terminé de l’embêter.

Booba VS Damso

À la base, Damso et Booba sont plutôt potes, Damso ayant signé un contrat sous le label 92i du Duc, ils s’aimaient bien. Mais à la fin du contrat en 2018, la pilule passe difficilement pour Booba qui prend Damso pour nouvelle victime. Comme d’habitude, B2O aime bien se servir des réseaux sociaux, mais aussi de sa musique, alors il poste un freestyle sur Instagram et dès les premières secondes on capte : "Ne crois-tu pas qu’je sais c’que j’fais, tellement longtemps que j’fais la guerre, le prochain c’est Damso m’fais pas jurer la vie d’ma mère." Quant au Belge, il lui répond en lui montrant son respect et en profite pour faire la promo de son prochain album, bien vu !

Booba VS La Fouine 

Alors qu’ils avaient collaboré ensemble sur le morceau "Reste en chien", les deux rappeurs ont commencé à se clasher par titres interposés. C’est La Fouine qui a commencé dans "Paname Boss" en faisant référence au beef qui opposait Booba et Rohff, "J’entends ce clash sur toi partout sur les ondes et comme un appel à la mosquée, tu peux pas répondre." Booba avait logiquement réagi avec "AC Milan" où il remet sur la table les rumeurs de pointeurs qui tournent autour de Laouni en disant : "La Fouine n’as-tu pas honte ? Agression sexuelle sur enfant."

 

Et puis, qui ne se souvient pas de la vidéo "Swagg ou Pas" de La Fouine publiée sur Youtube ? Laouini y règle ses comptes avec Booba pendant plus de 20 minutes. Seulement en février 2013, la situation dégénère quand Fouiny Babe se fait tirer dessus alors qu’il est en voiture. Afin d’apaiser les tensions, Laouni avait innocenté Booba auprès du journal Le Monde : "Je hais Booba, et Booba me déteste, mais cela reste des mots. Le pire que l'on pouvait faire, c'est se battre. Je ne peux pas croire qu'il m'ait envoyé quelqu'un pour me tirer dessus." Et "se battre", c’est ce qu’ils ont fait. Les deux rappeurs se sont battus dans une salle de sport à Miami, là où ils résident tous les deux.

Voici un petit souvenir de l'époque où ils pouvaient monter ensemble dans la même voiture : 

 

Booba VS Kalash 

Encore un duo qui avait brillé en featuring. Avec le morceau "Rouge et Bleu", on avait bien kiffé tous ensemble, mais une collab entre ces deux-là, on peut clairement oublier !

Septembre 2019, Booba tombe sur une interview de Kalash où il dit qu’il n’est pas en clash avec le Duc et qu’il aime bien faire de la musique avec Damso. Oups… c’est déjà trop pour Eli qui, comme d’hab, poste une photo avec une légende de mille lignes pour cracher son venin et délivrer sa version des faits. Et en petit supplément, il poste un nude de Kalash. Grosse erreur, le rappeur antillais rentre dans son jeu et lui répond via un post Instragram où il l’interdit carrément de Martinique et de Guadeloupe, juste ça.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios