Mission impossible pour Monaco !

Mission impossible pour Monaco !

La marche était trop haute pour les joueurs de Leonardo Jardim.

Une formalité pour la Vieille Dame, hier soir, les hommes de Massimiliano Allegri ont confirmé leur supériorité et soigne sa statistique face aux clubs français : douze victoires en douze matches.  

Mais il y avait surtout à la clé une place en finale dans la compétition des compétitions, celle que chaque joueur rêve de jouer, alors imaginez lorsqu’il s’agit de la gagner… Les turinois ont une nouvelle fois été impressionnant dans la justesse tactique. Paulo Dybala et sa clique se sont qualifiés pour leur sixième finale dans leur histoire et leur deuxième finale en trois ans après celle perdue face à Barcelone. Malgré cet échec si proche du sommet, Vadim Vasilyev s’est dit ‘fier’ de ses joueurs puisqu’ils reviennent de nulle part.

« C’est la première fois qu’une équipe est allée en demi-finale si peu de temps après être remontée en Ligue 1. Nous avons perdu contre Fenerbahçe en Turquie… Au début notre but était de remonter ce résultat, de passer en phase de groupes. Aujourd’hui on est la première équipe issue du tour préliminaire à atteindre les demi-finales. C’est une grande fierté de voir ce que Monaco est devenu aujourd’hui. »

Mais comment parler de cette campagne européenne sans parler de Kylian Mbappé ?

La jeune pépite française est devenu le plus jeune buteur de l’histoire des demi-finales de Ligue des Champions, à 18 piges et 140 jours. Sixième but pour le néo-international en neuf matches de LDC. 

« Pfff… Aujourd'hui, ça sert un peu à rien, non ? On est éliminés. Les records, on regardera ça dans longtemps. Là, ce soir, c'est vraiment anecdotique. » 

Le jeune attaquant à exprimer son sentiment sur la campagne européenne de son équipe. 

« On était un peu déçu. Nous avions l'ambition d'aller en finale mais nous nous sommes confrontés à une grande équipe qui a été meilleure que nous. On a essayé de sortir la tête haute, on n'a pas de regrets à avoir. Est-ce que c'était trop dur pour nous ? Je ne sais pas. Mais ils ont été meilleurs que nous sur les deux matches. C'est clair et net. »

« Le but face à Buffon est anecdotique. On perdait, on était déjà éliminés. C'est un petit plaisir personnel mais ça ne sert à rien. »

« Le chemin parcouru est énorme. On est fier de nous et je pense que toute la France est fière. On a bien représenté le pays. On a essayé de jouer notre football, montré de quoi on est capable. L'Europe a vu que nous étions une bonne équipe et qu'on pouvait se frotter aux meilleurs. Cette compétition a accéléré notre progression pour pourquoi pas revenir l'année prochaine et mieux armés. »

Sera-t-il encore monégasque l’année prochaine ?

« Je savais que vous alliez me poser cette question. Il reste deux ou trois matches à assurer. Après j'aurai deux mois et demi pour prendre ma décision et savoir ce que je vais faire. Comme on se le répète, le titre c'est l'objectif principal du club. Cela ne dépend plus que de nous. On a encore un ou deux matches à assurer. Si on est professionnel et sérieux, ça devrait passer. »

Nous vous proposons de découvrir le résumé de la rencontre. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios