Kery James : ''En France on discrimine les banlieusards et les musulmans''

Kery James : ''En France on discrimine les banlieusards et les musulmans''

Le rappeur a abordé plusieurs thèmes sur le plateau du ''Gros Journal'' de Mouloud Achour.


A l'heure de la sortie de son dernier album "Mouhammad Alix", Kery James a des comptes à régler et des choses à dire. Celui qui a toujours été un rappeur conscient a mis les points sur les i dans une interview confession face à Mouloud Achour.

Invité dans Le Gros Journal de Canal +, Kery a ainsi abordé de nombreux sujets, considérés par beaucoup de médias comme sensibles. Morceaux choisis :

''La France m'a discriminé en tant que Noir, banlieusard, rappeur et aujourd'hui en tant que musulman''. 

''Racailles est là pour parler des vrais problèmes des Français. Du cumul des mandats, des délinquants qui se trouvent dans les plus hautes sphères de l'état". 

"Musique nègre, c'est un prétexte pour parler de notre culture. Aujourd'hui il y a par exemple beaucoup de jeunes qui ne connaissent pas Thomas Sankara, les Black Panthers ou encore Martin Luther King".