"En passant pécho" est disponible sur Netflix

"En passant pécho" est disponible sur Netflix

La web-série est devenu un film.

Ce n'est pas parce que le format est plus long que l'esprit de la web-série à succès a changé. Hedi et Cokeman sont toujours les pires dealers que vous puissiez connaître. Alors qu'ils essaient de s'en sortir par tous les moyens, le mariage de la soeur d'Hedi avec un baron de la drogue leur ouvre de nouvelles perspectives dans lesquelles ils s'engouffrent avec autant de joie que de maladresse car on ne s'improvise pas grossistes comme ça, aussi vite, sans préparation et surtout sans cerveau ! En cela, l'esprit est toujours bien présent, la longueur permet juste de développer des scènes sur plus de temps que les mini-épisodes de la web-série et cela offre une galerie de personnages secondaires assez grisants comme un Fred Testot halluciné en baron de la drogue ou une Julie Ferrier plus vraie que nature en baba cool enfumée.

Hedi et Cokeman restent fidèles à leurs habitudes, bruyants, bavards, grossiers, bêtes mais pas méchants et on a même de l'empathie pour eux devant tant de nullité. Evidemment, ce sont eux et leurs réactions le fil rouge de ce film qui les suit dans des pérégrinations dans lesquelles ils s'enfoncent de plus en plus au fur et à mesure que le film avance et malgré les chances qui leur sont données, ils ne réussissent rien à rien ce qui prête à sourire voire à rire franchement sur quelques séquences.

Ceux qui ont aimé la web-série ne seront pas déçus, les autres découvriront leur nullité crasse qui les pousse toujours vers plus de folie et de ratés. A cela s'ajoute une bande-son de très haute gamme puisque produite par Kore et Sadek qui apparaît d'ailleurs pour un petit rôle. Des titres rythmés qui accompagnent très bien ce film vitaminé dans lequel on ne s'ennuie pas.

A découvrir sur Netflix dès le 10 février.

Grégory Curot



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios