Les Misérables ont remis la banlieue dans les priorités de Macron

Les Misérables ont remis la banlieue dans les priorités de Macron

Emmanuel Macron a été touché par le film "Les Misérables".

Le président Emmanuel Macron a été totalement bouleversé par le film "Les Misérables". A tel point qu’il a décidé de faire de la situation dans les banlieues une de ses priorités.

Emmanuel Macron a assisté à l’avant-première du film "Les Misérables". Ce dernier représentera la France aux Oscars 2020 dans la catégorie "Meilleur film étranger". Suite au visionnage, le Président a été totalement secoué par la justesse de cette oeuvre. Il aurait même eu un déclic : à partir de maintenant, améliorier les conditions de vie dans les banlieues, sera une priorité de son gouvernement. C'est quand même dommage qu'il ait fallu un film pour que le chef de l'Etat se rende compte de l'urgence dans les quartiers...

"Les Misérables" est un film de Ladj Ly. Il a été tourné à la Cité des Bosquets, en Seine-Saint-Denis. Inspiré d'une bavure policière datant de 2008, ce long-métrage raconte l’histoire de Stéphane, originaire de Cherbourg, intégrant la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil. Il a été muté pour raisons familiales. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada. Mais Stéphane assiste rapidement aux tensions entre les différents groupes du quartier. Alors que lui et ses collègues se trouvent débordés lors d'une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes. Un drame inattendu va provoquer une flambée de violence.


Le film au message fort, bouleversant, percutant, a provoqué quelque chose dans la conscience de Macron. Selon "Le Journal Du Dimanche", celui qui a invité Rihanna à l'Elysée, aurait demandé à son gouvernement d’agir. Il veut améliorer le quotidien des banlieues. Il a même rencontré le réalisateur Ladj Ly, pour s'entretenir avec lui.

Les internautes n’ont pas manqué de réagir à cette info. Beaucoup ont ironisé en imaginant la réaction du Président s'il voyait les films de Ken Loach, réalisateur qui a pour habitude de dénoncer l’injustice. C'est le boss du film social en gros.

 

 

Sincère ? Fake ? Nul ne sait. Mais si un film peut faire ouvrir les yeux, bousculer les consciences et surtout provoquer des déclics pour engendrer une évolution…Que demander de mieux ?

Vous savez, pour qu’un message soit correctement reçu, il y a deux manières de procéder : convaincre et persuader. Convaincre c’est facile, on utilise des mots forts, faciles, clairs. Persuader, c’est suiciter une émotion (tristesse, peur, colère...), et c’est ce qui est le plus difficile à créer. Ladj Ly le réalisateur du film a compris qu’avec une oeuvre comme celle-çi, sa pensée serait saisie de la meilleure façon possible.

 

Anne-Sophie H.