Le rap français en 2019 par la rédaction de Generations !

Le rap français en 2019 par la rédaction de Generations !

En cette année 2019, le rap français a été très actif. Néanmoins, la rédaction de Generations a réussi à compiler ses dix albums préférés.

Il y a des années plus fertiles que d'autres en projets de qualité. Nul doute que 2019 était un bon cru en ce qui concerne le rap français. Encore une fois, ça n'a pas été simple mais la rédaction de Generations a sélectionné ce qu'elle considère comme les disques les plus marquants de 2019 en rap français. On sait déjà que vous ne serez pas d'accord et on attend vos commentaires avec impatience !

Vald - "Ce Monde Est Cruel" 

Vald fait partie de ces rappeurs français qui ne déçoivent pas ! En cette fin d'année 2019 (le 11 octobre plus précisément), le rappeur du 93  a lâché un troisième album studio portant le doux nom de "Ce Monde Est Cruel". Un opus purement métaphorique avec un vrai regard critique sur la société. Ce nouveau projet de Vald nous a fait voyager entre réalité et fiction. Carton plein pour l'artiste qui se classe parmi les rappeurs français qui ont le plus vendu en première semaine ! La preuve : dix jours après la sortie de son nouveau projet, "Ce Monde Est Cruel" devient disque d'or. 

 PNL - "Deux Frères"

C’est le quatrième album du groupe. Un opus qui, dès sa sortie, n’a rien eu à prouver. En une semaine, ce sont précisément 113 214 exemplaires qui ont été écoulés. Le teasing était judicieux, ambitieux, parfait. Dans cet album, PNL se livre encore plus que sur les projets précédents. Les frangins parlent de leur passé, de leur père, de leur relation fraternelle... Le tout dans une ambiance plus sereine aux paroles fortes. Et que dire du titre "Au DD"... Incontestablement le son emblématique de l’album. C’est le deuxième morceau le plus écouté de la décennie sur Spotify et vidéo la plus vue sur YouTube en 2019 ! Rien que ça...

Ninho - "Destin"

Ninho avait annoncé "Destin" comme l’album de l’année et il n'a pas menti. Le rappeur commence fort avec le premier extrait "Goutte d’eau" en février. Dès sa sortie, le single se classe en première position des charts pendant quatre semaines consécutives, jusqu’à la sortie de l’opus qui connaitra le même sort. Sur le projet on retrouve Niska, Koba La D, Dadju, Jul et Fally Ipupa. Le morceau "La Vie Qu’on Mène" de NI comptabilise un million de streams par semaine depuis sa sortie il y a plus de 38 semaines, c'est vous dire la taille de l'exploit. "Destin" est certifié triple platine seulement six mois après sa sortie... Et ça, c’est le destin mon pote !

Zola – "Cicatrice"

Le natif du 91 nous a régalé cette année avec son premier album solo. 15 000 ventes en première semaine, cet album aura fait turn-up bon nombre de personnes. Deux feats avec Ninho et Key Largo ainsi que la participation de DJ Kore suffisent largement à faire péter le projet. Dans cet album, Zola évoque les blessures qu'il a reçu dans son enfance (d’où le titre, "Cicatrice"), sans oublier son rapport avec les femmes et la drogue, le tout dans un style trap. Mais si on kiffe Zola, c’est surtout pour sa capacité à nous ambiancer à l’image d’"Extasy", un petit bijou capable de motiver même le plus gros flemmards de tes potes !

Niska - "Mr Sal"

Évidemment, Niska est invité à la fête quand on fait le top 10 rap français cuvée 2019. Car avec son album "Mr Sal", il montre qu'il n'a rien perdu de son talent de Hitmaker, comme il le montre avec Booba sur "Médicament", certifié single de diamant en quelques mois. Mais il montre aussi qu'il transpire toujours autant la street, dans tous ses clips, dans tous ses bangers, ses thèmes, ou ses ad-libs. Car sa capacité à pouvoir ambiancer n'importe quel morceau grâce à ses petits gimmicks, comme sur "Mendoza" ou d'autres titres, est remarquable. Le tout en arrivant à varier les ambiances, en passant de "Bâtiment", à "Tous les couler", "Siliconé", "Du lundi au lundi", ou encore "Méchant" en feat avec Ninho. Le tout saupoudré d'un sens de la formule simple et percutant, qui fait de cet album un incontournable de cette année !

Rémy - "Rémy d'Auber"

Rémy fait partie de ces rappeurs talentueux de la jeune génération mais il a pourtant un côté Old School très prononcé. Déjà, il ne jure que par les boucles de piano et même s'il sait aussi très bien évoluer sur d'autres types de prods, cela en fait le digne héritier des rappeurs plus âgés que lui. Ensuite, c'est un excellent lyriciste dans la lignée de rappeurs comme Kéry James ou Médine et son maniement de la plume peut rapidement vous donner des frissons. Au sein d'une jeune génération qui oublie parfois le fond, c'est rafraîchissant. Rien que pour cela Rémy méritait de figurer dans ce top 10 de l'année 2019 et on ne conseillera jamais assez de jeter une oreille sur son projet qui mérite vraiment le détour !

Lefa - "Fame"

Deuxième projet de l'année pour Lefa, "Fame" montre qu'il kicke toujours aussi bien mais qu'il continue à progresser. Ici, il maîtrise mieux ses refrains, chante plus juste, cisèle ses mélodies, vise juste quand il invite des rappeurs. Il réussit notamment à faire le lien entre les différentes générations, preuve de sa place dans le game. Son recul lui permet aussi de mettre le doigt sur les incohérences de nos sociétés comme la télé-réalité, les "influenceurs" et sur la célébrité en général qui l’a poussé à prendre du recul au milieu des 10’s. Et puis, la présence d’un seul et même producteur, MLK, permet au duo de créer une atmosphère cohérente qui sied parfaitement au flow de Lefa qui se positionne un peu comme un grand frère revenu de tout. Il sait aussi parler de lui-même et d’une histoire d’amour dont il semble être ressorti abîmé. Bref, c’est un Lefa sage que l’on retrouve pour un disque important.

13 Block - "BLO"

Le groupe de Sevran nous a épaté cette année avec l'album "BLO" sorti en avril. L'album était porté par le titre "Petit Coeur". Le mot d'ordre du groupe reste le même : ils s'inspirent de leur réalité. Mais, avec ce premier album studio, ils passent également un cap. Le projet est plus travaillé, le groupe réussit à se diversifier et touche un public encore plus large. Le morceau qui retentit le plus fort, c'est "Fuck le 17". Un hymne pour toute une génération à la "Fuck Tha Police" de NWA avec une instru incroyable et une énergie forte. Alors logiquement, l'album marque cette année 2019. On vous recommande également les morceaux "Si j'avais", "Bombarder" et "Ghetto" qui nous font kiffer ! 

Rooftop - "SCH"

L’une des surprises à noter cette année, c’est l’étonnant changement de direction artistique de SCH. Pour son deuxième album sous les couleurs du label Rec118, le numéro 19 culmine sur les hauteurs des classements depuis le 29 novembre dernier avec son surprenant ‘’Rooftop’’. Toujours avec ses flows travaillés et polyvalents, le S a décidé de mettre de côté l’arc narratif et autobiographique de ‘’Julius’’, en nous proposant cette fois-ci un projet plus éclectique et mélodieux qu'à l’accoutumée. Toujours sous la tutelle de Katrina Squad, ‘’Rooftop’’ fait office d’une interlude aux notes colorées du storytelling entrepris dans ‘’Julius’’. En gardant son image ‘’Haut Standing’’, il minimise ainsi ses introspections pour laisser place à davantage d’harmonie, singulièrement étoffée par de douces pincées d’autotune. Un cocktail accompagné d’un casting admirable, puisque Ninho, Rim’K, Soolking & Heuss l’enfoiré ont, entre autres répondu, présents pour ce cinquième album du S.

 

Koba LaD - "L'Affranchi"

En juillet dernier, seulement quelques mois après nous avoir dévoilé son premier album ‘’7’’, Koba LaD a verouillé sa place au sein du rap français avec ‘’L’affranchi’’. Un projet que le gars du 7 aurait bouclé en seulement une dizaine de jours selon les dires mais qui n’en est pas moins aussi réussi que son prédécesseur. De par sa voix et ses gimmicks caractéristiques, Koba LaD est l'incarnation même, à l’aide de punchlines cinglantes, du rap egotrip. Sur des intrus ténébreuses mais également mélodieuses, il reprend, développe et synthétise son passé et son présent en l’habillant habilement de son excentrique personnalité. Le tout formant un ensemble somptueux qui aura su ravir les fans et qui sera récompensé d’une certification platine seulement deux mois après sa sortie. Côté featuring, les collaborations avec Niska, Ninho & Maes, résonnent d’une vraie complémentarité entre les artistes et présentent un incontestable sans faute aux douces notes autotunées.

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios