Le rappeur américain Young Dolph refuse un accord à 22 millions…

Le rappeur américain Young Dolph refuse un accord à 22 millions…

Le prix de son indépendance !

L’artiste avait réussi à éviter à un séjour en prison à la suite d’une fusillade à Los Angeles, en février dernier.
Il avait aussi fait parler de lui après avoir refusé un contrat de la modique somme de 22 millions de dollars.

Une nouvelle étonnante, pour laquelle aucune justification n’avait été exprimée. L’artiste avait en effet balancé un post sur Instagram, aujourd’hui inexistant sur son compte, avec comme caption “Fuck the $22 millions”.

Dans une story du même réseau, l’intéressé s’était exprimé « Les renois se font offrir des millions et signent ensuite la fin de leur vie, la fin de la vie de leur mère, la fin de la vie de leur père, la fin de tout. » De quoi se poser encore plus de questions.

Young Dolph a enfin éclairci les dessous de l’histoire auprès de la radio Hot 97, vidéo relayée sur leur compte Instagram. « L’idée alors n’était pas de me concentrer sur moi, mais sur ma société Paper Route. Quand tu arrives dans le game, tu dois te prouver des choses. Moi, je n’avais pas à me prouver quoi que ce soit, c’est en tout cas comme ça que je l’ai ressenti... Je savais que je serais chaud. Je le savais à 100%. », voici son explication, basée sur une volonté d’indépendance, et de confiance en lui et en sa carrière !

Le prix de la liberté s’élèverait donc à $22 millions de dollars

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios