Mort de George Floyd : Meek Mill, T.I., Styles P, Pharoahe Monch expriment leur colère en musique

Mort de George Floyd : Meek Mill, T.I., Styles P, Pharoahe Monch expriment leur colère en musique

Les rappeurs livrent des titres de combat.

Alors que "Fuck The Police" est en passe de devenir l'hymne des événements et des manifestations qui secouent les Etats-Unis depuis le mort de George Floyd le 25 mai dernier, plusieurs artistes engagés ont aussi pris leur plume pour déverser leur colère sur des titres enregistrés en réaction à l'assassinat de Floyd. C'est notamment le cas de Meek Mill, T.I. Marco Polo, Styles P et Pharoahe Monch.

Meek Mill a réagi parmi les premiers avec le titre "Otherside Of America" qui arrive alors que le pays est secoué par des manifestations en réaction à la mort de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery notamment. La chanson produite par Butter Beats et Shroom débute avec une vidéo de Donald Trump lors de son discours aux électeurs noirs lorsqu'il leur demande ce qu'ils ont à perdre. Meek crie alors: "Reportage en direct de l'autre côté de l'Amérique !" avant de se lancer dans le morceau afin de rétablir la vérité. A la fin du titre, le rappeur de Philadelphie ajoute au track une partie d'une de ses interviews données à CNN : "J'ai toujours rêvé d'être sur CNN pour pouvoir m'exprimer et parler au nom des sans voix d'Amérique", dit-il. "J'ai grandi en Amérique dans un quartier impitoyable où nous ne sommes pas protégés par la police. Autour de nous, nous avons vu la mort, plusieurs personnes mourir par semaine."

Pharoahe Monch, Styles P et Marco Polo Link se sont associés pour le titre "Same Sh!t, Different Toilet". Qu'ils dénoncent les conditions de vie des plus pauvres et s'engagent à leurs côtés n'est pas une nouveauté pour eux.

Pharoahe Monch a donc recruté des collaborateurs de longue date, Styles P et Marco Polo pour le single révolutionnaire "Same Sh! T, Different Toilet", un titre dans lequel les vétérans du hip-hop prennent clairement position contre le racisme et la brutalité policière alors que les manifestations se poursuivent. L'auteur de "Simon Says" dit notamment : "Je me suis regardé dans le miroir et je me suis dit : respire... respirer/Je suis sur le point de mettre six Klansmen à genoux".

T.I. et Nasty C se sont associés pour le titre "They Don't" au cours duquel ils luttent contre le racisme et la violence systématique infligées par la police aux personnes de couleurs. Leur frustration est très claire. Nasty C dit notamment : "Ils ne veulent pas voir un jeune noir réussir." Tandis que T.I. explique à quel point il est navré de voir des Noirs mourir sous les coups de la brutalité policière. "Comment tu étais censé servir et protéger avec ton genou sur mon cou ?" demande-t-il notamment.
 

XXXTentacion a beau être décédé depuis presque deux ans, son titre "Riot" reste d'une brûlante actualité et a débarqué sur les plateformes de streaming alors que les émeutes secouent l'ensemble des Etats-Unis. Le titre parle évidemment de ça et dénonce les violences policières. Mis en ligne une première fois en 2015 pour protester contre la mort de Michael Brown, un jeune afro-américain de 18 ans tué par un policier, il est l'exemple que rien n'a absolument changé. Puissant et révolté, il revient au bon moment.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios