Kodak Black : son appel rejeté

Kodak Black : son appel rejeté
Kodak Black

Il reste en prison.

Condamné à 46 mois de prison pour avoir tenté d'acheter des armes semi-automatiques, Kodak Black, qui s'est offert un titre pour son anniversaire, a vu la route vers la liberté se refermer un peu plus. En effet, selon XXL, les juges de la cour d'appel des Etats-Unis ont rejeté l'appel du natif de Floride. Ils statuaient sur le fait que les faits reprochés au rappeur et son casier avaient volontairement été alourdis au moment de son procès en 2019.

Toujours d'après XXL, Kodak Black n'a pas été condamné pour vol en 2015 en vertu d'une loi de l'Etat de Floride. En conséquence, le jury n'aurait pas dû prendre cet aspect en compte au moment de son dernier procès. Le rappeur a présenté plusieurs cas similaires pour soutenir sa demande. Mais les juges ne l'ont pas jugé recevable et ont maintenu sa condamnation initiale à 46 mois de prison.

Et pourtant, plus tôt ce mois-ci, un juge a admis que les antécédents judicaires de Kodak Black avaient été exagérés lors de sa condamnation en 2019 et que le système de notation des infractions n'avait pas été respecté. Que celles de Kodak avaient obtenu une note plus élevée que ce qu'elles valaient en réalité. En conséquence, son avocat avait demandé que la peine de son client soit revue voire réévaluée. Peine perdue, les juges ont maintenu leur décision initiale. Kodak Black reste donc condamnée à 46 mois de prison et devrait sortir en 2023, s'il va jusqu'au bout de sa peine. Il est actuellement emprisonné à la prison de sécurité maximale de Big Sandy dans le Kentucky et sera éligible à une libération conditionnelle en 2022.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios