Dortmund - Monaco, on fait monter la sauce avant le match !

Dortmund - Monaco, on fait monter la sauce avant le match !

Découvrez les conférences de presse et les déclarations des joueurs...

Après avoir éliminé Manchester City, les monégasques affronteront ce soir le Borussia Dortmund en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Un choc entre deux équipes spectaculaires dans le bouillant Signal Iduna Park. 

Thomas Tuchel, l’entraineur du Borussia Dortmund, affichait un visage plutôt détendu en conférence presse avant le quart de finale de Ligue des Champions. Il s’est dit très impressionné par la force de frappe des monégasques mais il ne compte pas faire profil bas et espère que son équipe saura répondre dans le jeu.

Vous sentez-vous dans une situation délicate avant de recevoir Monaco ?

Non ce n'est pas une situation délicate. Nous n'avons pas de résultats négatifs, mis à part cette défaite amplement méritée contre le Bayern Munich. Nous n'étions pas à la hauteur et nous avons perdu. Maintenant nous avons la possibilité de digérer cette défaite. Nous pensons que Kagawa et Weigl pourrons jouer, comme Piszczek. Nous sommes prêts à livrer une grosse prestation et nous connaissons cette belle équipe de Monaco. 

Dortmund est une équipe jeune, qu'allez-vous dire aux joueurs dans le vestiaire ?

On va parler de la tactique, nous allons essayer de montrer à l'équipe quelles sont les qualités de Monaco. Nous allons montrer les espaces dans lesquels nous voulons jouer. A la fin de toutes les causeries nous encourageons notre équipe et nous leur demandons d'être courageux, d'avoir du caractère. Nous allons essayer de marquer le plus de buts possibles, nous allons attaquer. c'est aussi l'avantage de débuter par un match à domicile. 

Marco Reus pourrait revenir dans le groupe, quelle incidence cela a sur le vestiaire ?

Marco s'est entraîné pour la première fois hier. Il jouera tout à l'heure et nous réfléchirons après. nous avons la possibilité théorique de le faire jouer et nous allons voir si cela fait sens de l'avoir avec nous dans le vestiaire. Je ne peux pas vous dire à quel point ça me réjouirai de l'avoir avec nous. 

L'AS Monaco est une équipe très offensive. Y a-t-il un joueur qui vous impressionne particulièrement ?

Il y en a beaucoup. C'est une équipe très talentueuse au niveau individuel mais c'est tout le monde qui joue très bien ensemble. Leur état d'esprit est admirable, c'est très costaud au milieu et en défense aussi donc c'est une équipe très complète. Il y a de grandes personnalités, des talents, des espoirs.

Dembélé a été critiqué après s'être retiré du mur sur le coup-franc de Lewandowski, est-il destabilisé ? 

Je ne crois pas qu'il soit destabilisé. Il a le potentiel pour toujours progresser et il n'était pas encore prêt pour ça. Je ne sais pas si je vais lui en parler. Les attentes sur lui sont immenses parce qu'il a montré beaucoup depuis son arrivée. Grâce à ses prestations, les attentes augmentent constamment et c'est difficile d'y répondre. J'espère qu'il sera prêt demain, nous aurons besoin de lui. 

Une qualification passe-t-elle obligatoirement par un grand Aubameyang ? 

J'en suis sûr. Sans lui nous ne réussirions pas à nous qualifier. Nous avons besoin de lui en grande forme pour accéder au denier carré. Il faudra faire 4 mi-temps parfaite et être à la hauteur tout le temps. Nous avons besoin de sa vitesse, son ardeur défensive mais aussi de sa musique dans le vestiaire. Il est bon vivant, sourrit tout le temps. Il parle plusieurs langues, français, italien, allemand. c'est un facteur très important pour nous. Tout le monde se dit que nous avons un joueur qui a déjà vécu tout ça et qui est prêt à nous aider. 

L’autre visage en conférence de presse était celui de Raphaël Guerreiro. L’international portugais est, lui aussi, conscient de la force de l’ASM mais compte sur son équipe pour faire la différence.

Qu'est ce que représentre ce quart de finale de la Ligue des champions face à Monaco et l'ASM est-elle favorite ?

C'est vrai qu'on rencontre une équipe très forte cette année, avec de très bons joueurs offensifs et plus de difficultés en défense. Je ne sais pas si on peut dire qu'ils sont favoris parce que les deux équipes sont similaires. Ils sont premiers en championnat et pas nous, on verra comment se passe le match de demain. 

Pouvez-vous nous parler un peu de la saison d'Ousmane Dembélé et de son intégration ?

Il s'est très bien adapté à l'équipe et au groupe. On est souvent ensemble avec Aubam et ça l'aide beaucoup. Il a encore besoin de s'adapter parce qu'il a été propulsé très jeune. Il a besoin de soutien. Il est incroyable depuis le début de saison, il est décisif et c'est très agréable de jouer avec un jeune si bon. 

Aubameyang est un joueur particulier vu de France, pourquoi est-il si important pour votre équipe ?

Il est très important dans le vestiaire, tout le monde le respecte ici. Il sait comment ça se passe au club et on est tous derrière lui. Il nous apporte beaucoup hors du terrain, il nous parle beaucoup. Sur le terrain il essaye toujours de marquer le plus de buts possibles. C'est un très bon gars.

Le mur jaune impressionne aussi beaucoup de monde, ce sera un atout incontestable pour vous ? 

C'est une ambiance incroyable et c'est vrai qu'il y aura beaucoup de pression sur les épaules monégasques. C'est ce que eux n'auront peut-être pas au match retour. 

Vous donnez l'impression d'être une équipe irrégulière mais impressionnante à domicile, pouvez-vous nous parler de ces deux visages ?

C'est vrai, on est irréguliers à l'extérieur. On est plus fébriles dans les duels mais ici on a une certaine confiance, le public fait aussi la différence et c'est pour cela qu'on arrive aussi à obtenir des résultats. 

Ce quart de finale opposera également les deux pépites françaises : Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé. Le jeune monégasque s’est d’ailleurs confié sur une conversation qu’il a eu avec son compatriote en équipe de France.

« On disait que Dortmund avait des grands joueurs. Lui aussi disait que Monaco avait des bons joueurs. Ça peut vite partir à du 5-5 ou 6-6. »

« On a vécu des gros tirages, c'est à nous de nous surpasser pour obtenir quelque chose »

Benjamin Mendy, lui, s'attend à un gros duel avec Dembélé. 

« Ousmane, c'est quelqu'un de vif. Je connais ses qualités. On fera le nécessaire pour l'empêcher de faire un bon match. Il va très vite, mais il faudra qu'il défende bien aussi. »

Découvrez les statistiques comparatives entre les deux joueurs.

crédit photo Goal.com

Cependant Leonardo Jardim, trouve que son petit poulain maîtrise assez bien l’exercice médiatique en dépit de son jeune âge.  

« Pour Kylian, tout s'est enchainé sur le plan médiatique lors des quatre, cinq derniers mois. Mais on est toujours derrière lui à le soutenir parce que c'est un gamin de 18 ans, a confié le coach monégasque. Mais, je crois aussi qu'il a une bonne maturité. Je l'ai vu plein de fois s'exprimer face aux médias et je constate qu'il comprend ce qu'il a à faire. Il sait aussi ce qu'il doit faire pour continuer à progresser et rester à un bon niveau. »

Leonardo a compris avec son expérience que chaque footballeur a besoin de temps pour faire les choses correctement. 

« Pour moi, 23 ans, c'est l'âge de maturité pour un joueur et pas avant. C'est là qu'ils arrivent à comprendre les obligations du football, de l'entrainement de l'hygiène de vie. Ce n'est pas par hasard si les équipes de top niveau achètent généralement des joueurs entre 23 et 30 ans. »

De plus Monaco doit faire face à une mauvaise nouvelle de dernière minute. Djibril Sidibé a été hospitalisé car il souffre d’une crise d’appendicite au lendemain du match de championnat contre Angers.

Son indisponibilité s’ajoute donc à celle de Tiémoué Bakayoko, qui est suspendu. Les monégasques devront faire attention car Marco Reus pourrait être de la partie.

« Marco s'est entraîné pour la première fois hier. Il jouera tout à l'heure et nous réfléchirons après. Nous avons la possibilité théorique de le faire jouer et nous allons voir si cela fait sens de l'avoir avec nous dans le vestiaire. Je ne peux pas vous dire à quel point ça me réjouirai de l'avoir avec nous. »

Et enfin pour faire monter la sauce, nous vous laissons avec cette vidéo compilant les meilleures actions des deux petits génies français. 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios