Booba : nouveau carton pour "GDC"

Booba : nouveau carton pour "GDC"

Tous les NFT ont été vendus.

Les NFT semblent être devenus la nouvelle lubie des investisseurs amateurs en tous genres, mais également des rappeurs. Ces "jetons virtuels", qui peuvent contenir une musique, une image, une vidéo ou juste une ligne de code sont à chaque fois sortis en édition limitées, et les acheteurs peuvent authentifier leur achat car la transaction est inscrite dans la blockchain. Le but étant de créer une hype autour d'un objet, puis les premiers acheteurs espèrent que leur NFT prendra de la valeur dans le temps, pour le revendre ensuite et faire un bénéfice. 

En France, Ziak avait été le premier à proposer du contenu sous cette forme, avant les autres. Mais l'initiative avait été plutôt discrète et le premier vrai carton NFT du rap français, a été le morceau "TN" de Booba, qui lui aurait rapporté 600 000 dollars. Un succès énorme que le Duczer semble avoir déjà reproduit. En effet, il a sorti "GDC" pendant la semaine qui précède Noël. 1000 exemplaires du clip du morceau ont été mis en vente le 20 décembre. Le 24 décembre, tout était déjà sold-out, et tant pis pour les autres fans.

Seulement quelques jours ont donc suffit pour faire partir tout le stock, même si il avait prévu beaucoup moins de NFT que pour sa première expérience avec TN (25 000 exemplaires avaient été mis en vente). Les bénéfices ne seront donc certainement pas aussi gros, mais la hype autour de Booba, elle, est toujours aussi forte. Cependant, seul l'avenir nous dira si l'achat de ces NFT était un bon investissement, qui a pris de la valeur, ou si il s'agit d'un caprice de fan qui veut son objet exclusif et rien de plus.