Blueface prévient les rappeurs qui veulent visiter Los Angeles !

Blueface prévient les rappeurs qui veulent visiter Los Angeles !

Le rappeur Blueface conseille ses confrères de prendre quelques mesures de sécurité avant de venir à L.A.


Peu de temps après le meurtre tragique de Pop Smoke à Los Angeles, Blueface a conseillé les artistes de prendre contact avec les "vrais" autochtones de Los Angeles avant de s’y rendre.

"Les gens pensent que Cali / LA c’est juste les beaux palmiers ensoleillés", a écrit l’auteur de "Find the Beat" sur Instagram. "Je recommande aux artistes d’entrer en contact avec les bons autochtones avant de venir, juste pour être au courant de ce qui s’y passe. C’est pendant que vous vous détendez et pensez que tout est cool qu’ils frappent".

Dans une interview avec Bootleg Kev sur Real 92.3 LA, il a précisé ce qu'il voulait dire :

"La façon dont ils ont pris ce que je disais n’était pas la bonne. Trouver le hood affilié à ce que vous êtes est la dernière chose que je conseillerais", a expliqué Blueface au bout de cinq minutes d’entretien, insistant sur le fait qu'il ne veut pas que les gens "s'intègrent" dans les rues comme beaucoup le pense. "Si quoi que ce soit se passe, allez vous trouver quelqu’un qui a peut-être un permis d'armes à feu ou même une équipe de sécurité ou même un ami d'un ami qui peut vous fournir les outils dont vous avez besoin pour vous défendre".

Alors que certains ont pris ses conseils pour s’affilier auprès des membres de gangs locaux, Blueface a dit que "c'était la dernière chose à faire". Il a poursuivi : "Ils vont vous extorquer. Merde. Nous ne payons personne. Merde. Ils voient les palmiers, ils sont dans les collines. Ils ne savent pas que le hood est à 20 minutes de trajet. Ils viendront, à coup sûr".

Découvrez l’interview de Blueface ci-dessous. 

Peinda.B.