IAM va faire un concert-test à Marseille

IAM va faire un concert-test à Marseille

Une expérience anti-covid.

Un concert-test a déjà été organisé en Espagne, à Barcelone précisément. L'idée, c'est de voir la propagation (ou pas) de la covid-19 après la réunion de beaucoup de personnes dans une salle de spectacle qui ont devait suivre un protocole très strict. Lors de l'expérience barcelonaise, aucun cas n'a été déclaré dans les jours qui ont suivis. Pour tenter de relancer un monde de la culture à l'agonie et totalement à l'arrêt depuis mars 2020, des tests de ce type vont être organisés en France, à Paris et à Marseille.

IAM sera une des têtes d'affiche des deux concerts phocéens qui aura lieu au Dôme de Marseille dans les semaines qui viennent. C'est le groupe marseillais qui l'a confirmé lui-même dans un des épisodes du podcasts vidéo "IAM concept" qu'il met régulièrement en ligne : "On me dit que nous serons au concert-test. On le fera. C'est multi-artistes, je trouve ça bien de faire des initiatives", explique AKH.

Le management du groupe a ensuite confirmé la présence des Marseillais à BFMTV à ces concerts strictement encadrés par l'Inserm (L'Institut national de la santé et de la recherche médicale) avec le protocole suivant : ils auront lieu à une semaine de distance et la salle accueillera 1000 personnes toutes testées contre la Covid-19 en amont. Et d'Akhenaton d'expliquer les conditions : 

"Le premier concert se jouera en jauge assise. Pour le second concert, les conditions seront données par l'Inserm en fonction des données du premier. La moitié du public sera accueilli avec distanciation, l'autre moitié sans distanciation (...) L'objectif de l'étude est d'analyser le surrisque d'infection quant à la participation au concert, soit une manifestation réunissant plusieurs centaines de personnes dans un milieu clos".

AKH prévient aussi que la sensation sera sans doute étrange car il s'agit plus d'expériences que de véritables shows : 

"Il faut préciser que c'est chapeauté par l'Inserm, que ce n'est pas une initiative des artistes tous seuls mais un organisme scientifique qui le fait. Mais sur une jauge de 9.000 personnes, n'avoir que 1.000 personnes dans la salle, ça aura des incidences sur les coûts du plateau (...) C'est quasiment une étude scientifique en rapport avec notre métier."

Les résultats seront présentés à un congrès qui se déroulera à Marseille le 8 avril prochain. Il y aura aussi un test à Paris dont les conditions ne sont pas encore connues, entre concert ou spectacle de stand-up, peut-être à la Cigale...

En fonction des résultats, on pourrait assister à une réouverture partielle des salles et ainsi donner un peu d'oxygène à un monde sous respirateur artificiel.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios