DJ Premier décrypte le nouvel album de Gang Starr : "Guru était comme Tupac, il a écrit toute sa vie" !

DJ Premier décrypte le nouvel album de Gang Starr : "Guru était comme Tupac, il a écrit toute sa vie" !

En interview, DJ Premier dévoile les dessous du dernier album de Gang Starr, "One of The best Yet".

Si vous êtes un fanatique du rap US des années 90, avec ses scratchs, ses flows fous, voilà une nouvelle qu a dû vous faire plaisir : DJ Premier prévoyait de sortir un nouvel album de Gang Starr, et avec des stars : J.Cole, MOP, Jeru The Damaja, Royca da 5'9", Ne-Yo, Talib Kweli. De nombreuses questions se posaient alors, puisque comme vous le savez, Guru, autre moitié du groupe, est décédé en 2010, laissant Primo seul parmi les derniers représentants du rap old school. Mais le DJ a plus d'un tour dans son sac. Il a récupéré des anciennes pistes vocales de Guru chez Solar, producteur du G depuis 2001, et condamné en 2014 à redonner à la famille tout le contrôle sur l'oeuvre de Guru : "Je savais que Solar était assis sur une mine d'or, je pouvais le sentir. Guru est comme Tupac, il n'a fait qu'enregistrer et écrire toute sa vie. Je me sentais comme dans une mission de sauvetage".

 

Maintenant que l'album est sortie, DJ Premier n'hésite pas à rentrer dans l'aspect intime du projet Gang Starr, sur lequel il a dû garder le secret pendant de très long mois. Il s'est confié au média américain HiphopDX. "J'avais l'urne de Guru à côté de moi dans le studio pendant qu'on enregistrait. Je sentais son esprit tous les jours. Le projet a été écrit dans une ambiance très spirituel, presque mystique. Ca a été étrange, avec à la fois cette émerveillement d'entendre Guru rapper à nouveau, et cette tristesse infinie de l'avoir perdu. Je voulais vraiment faire perdurer son héritage".

 

Et quand on l'interroge sur les droits d'auteur, il est catégorique : "Avec la famille de Guru, on s'est partagés une entreprise nommée Gang Starr Enterprises, avec la mère de ses enfants, ses filles, sa soeur, son neveu, et même son fils. Tout l'argent du merchandising a permis de mettre le fils de Guru dans une école privée, et je surveille constamment que toute la famille soit stable financièrement. Je veux être sûr que l'argent leur revienne directement, ça a toujours été comme ça depuis le début".

Après des années de galère, de bataille juridique autour de l'héritage de Guru, on est heureux de voir tout ça se terminer de manière très hip-hop, avec du partage, de la générosité. Probablement ce que Guru aurait voulu... Et honnêtement, le rendu musical est toujours aussi agréable à écouter, on vous laisse juger !



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios