Hamza face à des rumeurs de triche : lui et le SNEP démentent sur Twitter !

Hamza face à des rumeurs de triche : lui et le SNEP démentent sur Twitter !

Face à des chiffres étonnants, Hamza se défend sur Twitter, appuyé par le SNEP.

Alors que le rappeur belge nage en plein “Paradise”, notamment après la sortie de ce premier album solo à succès et la programmation d’un Zénith de Paris, Hamza semble attirer aussi bien le respect que l’envie, parfois même la jalousie. L’invité de Drake sur la scène de l’AccorHotels Arena a en effet été accusé de triche, plus particulièrement concernant les écoutes du titre “Paradise”,  qui fait partie de la tracklist du projet du même nom.
 


C’est un twittos habitué à analyser les résultats de sons ou de projets qui a alerté les internautes sur une augmentation plutôt étrange des écoutes du morceau en question. D’après les rapports de la SNEP, ce dernier aurait pris 395%. Une augmentation improbable, dénoncée par Masilia, également leaker incontournable… Très réactif, Hamza a répondu presqu’aussitôt pour demander au Syndicat National de l’édition Phonographique de “faire attention” à l’avenir, afin d’éviter à certains de penser à une triche de la part de l’artiste.

 



Ce dernier en a profité pour faire preuve d’humour malgré son probable désarroi face à l’erreur, annonçant par la même occasion la sortie prochaine de la sauce épicée “Sauce God” qui sera bientôt vendue chez Burger King… Suite à cela, le SNEP a finalement réagit, expliquant cette augmentation subite par une erreur technique qui se serait “glissée dans leur base de produit”. Problème relevé, aussitôt corrigé, avec une petite précision supplémentaire, notamment à l’attention de Masilia, adepte des résultats mid-week. En effet, le syndicat a précisé que “les mid-week sont un doc de travail et non un classement déf”(initif).

 



Pas de quoi s’enflammer, donc, et autant pour eux.

-Anaïs Koopman



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios