Kalash s’exprime sur son arrestation !

Kalash s’exprime sur son arrestation !

Arrêté il y a deux semaines sur les Champs, Kalash évoque l’incident.

Il y a moins de deux semaines, l’auteur du hit “Mwaka Moon” a connu un week-end plein de rebondissements, notamment en se faisant arrêter sur les Champs Elysées le samedi 16 mars dernier. Il évoque son arrestation à travers ses réseaux sociaux pour la première fois depuis l’incident.

En ce week-end chargé en émotions, Kalash avait d’abord commencé sa soirée du samedi soir sur la scène de l’AccorHotels Arena, aux côtés du Champagne Papi canadien, rien que ça. Après avoir partagé le micro avec Drake lors de son “Assassination Vacation Tour” sur les pas du rappeur belge Hamza, le rappeur, déjà bien enjaillé, s’était offert un tour dans sa Porsche sur les Champs-Elysées.

Une démarche qui s’est avérée dangereuse pour Kalash et les autres conducteurs de la célèbre avenue parisienne, puisque l’artiste aurait “joué à MarioKart”, d’après un internaute qui a l’a filmé en train de rentrer dans d’autres véhicules. Suite à cela, l’artiste se serait fait, toujours d’après des internautes témoins, arrêté par les forces de l’ordre, qu’il aurait insultées, tentant de se débattre alors qu’on essayait de lui passer des menottes. Placé en garde à vue pour “outrage et rébellion envers personnes dépositaires de l’autorité publique”, Kalash avait publié un communiqué de presse concernant l’affaire sur son compte Twitter, quelques jours après les faits.

 

 

Dans ce dernier, son avocat contestait les faits, affirmant qu’ils auraient été déformés, tout comme les vidéos “tronquées”. Resté discret depuis, Kalash revient sur l’affaire, toujours sur Twitter, affirmant que selon lui et contrairement à ce que les médias ont fait entendre aux internautes, “il n’y a aucun délit de fuite ni alcool ni stup”. Il va encore plus loin, dénonçant l'extrême provocation des policiers envers lui et même un éventuel délit de la part des policiers, qui auraient fait un tour de Paris avec son véhicule, à 170km/h selon lui et un traceur placé en-dessous.

 

 

On attend la suite de l’affaire, puisque Kalash a porté plainte contre les autorités concernées.

-Anaïs Koopman



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios