SCH ou le mafioso du rap français !

SCH ou le mafioso du rap français !

SCH, trois lettres pour un bonhomme qui rime avec l'Italie. Oui, l'Italie et ses références comme une botte secrète pour mieux dominer le rap game...

Venu de Marseille, le rappeur ne néglige pas cet héritage.
Cheveux longs et dégaine à la "romanzo criminale", son dernier single se nomme même "Gomorra".
Les productions sont propres, le style est racé, comme un jeune Robert De Niro qui n'aurait pas le temps de faire ses preuves.
Le jeune MC est pressé, son barillet est plein.



Pour s'en convaincre il suffit de se pencher sur les paroles de son morceau "C'est La Vie" : "Tournez vos vestes, mon gang est solide. Maman redoute plus la fin du mois que la fin du monde".

Mais comment arriver à une telle assurance ? Car ressembler à un jeune loup de la Cosa Nostra ne suffit pas.
Si ses épaules ne sont pas si larges, ce sont bien ses rimes qui ont des cojones.
Entrée, plat, dessert, SCH vous sert le tout sans oublier les antipasti.
La punchline est omniprésente dans un rap qui n'oublie pourtant pas son histoire.
Pour le sudiste pas de chichi ni de coups dans le vide. Ses sons ne collent pas d'uppercuts, ils préfèrent les revers de la main à la Al Pacino : "Je veux aller ailleurs, elle m'excite pas Zahia, je pars en guerre je vous vois tout petit depuis l'Himalaya".
Les clins d'oeil sont nombreux, notamment sur le cinéma et pas n'importe lequel.
Pour la cover d'A7, son nouveau projet, le rookie qui monte a même poussé la ressemblance avec un certain Johny Depp.

Si ses 16 mesures tranchent comme Edouard aux mains d'Argent, SCH l'a préféré dans "Blow". Depp y jouait en effet George Jung, célèbre trafiquant de drogue des 70's...

Autre élément important, la précision.
S'il n'est "pas un rappeur des chichas", c'est bien parce que le bonhomme est du genre sportif.
Plusieurs de ses paroles viennent rappeler que le sud est une terre de football.
Visiblement bien cramponné, SCH se surnomme "Gotze" dans ses textes et pousse le vice jusqu'à porter un survet' du Bayern dans son dernier clip.
De là à le voir marquer en coupe du monde, peut-être pas mais, pourquoi ne pas oser un parallèle avec le rap actuel ?
Un game orienté vers la trap que "Gotze" dribble habilement jusqu'à déposer ses frappes en pleine lucarne.
De quoi "trainer la concu' par le lobe", assurément.

Enfin, ce sont ses proches qui parlent le mieux du phénomène.
Ainsi DJ Kore, n'a pas hésité à bosser avec le fameux Schneider, comme il nous l'a confié: "Il est capable de rapper sur tout donc c'est forcément intéressant pour quelqu'un comme moi. Je voulais vraiment me mettre au service d'un artiste. C'est ce qu'il est, un vrai artiste. On voulait ramener de la musicalité".
Un homme à l'univers particulier, loin de se contenter de peu : "C'est sûr, il a son délire. Il a sa propre culture et pas seulement les références mafiosi qu'on a pu capter dans Gomorra. Vous allez le voir dans A7, on a essayé de travailler autour de ses références. Disons que c'est un des gars les plus cultivés du rap et ça se sent dans son écriture. C'est autre chose, comme une triple lecture à chaque son".

En somme, nous pouvons dire sans trop se mouiller que SCH a son truc.

La petite chose qui fait la différence, le phrasé particulier, les rimes mais aussi et surtout un univers.
Une fois de plus, c'est encore Kore qui nous décrit le mieux la musique du Marseillais : "Avec SCH c'est simple. Plus tu écoutes ses sons, plus tu tombes dedans".

SCH vous fera découvrir en exclusivité "Liquide" son nouveau titre avec Lacrim vendredi 23 Octobre à 16h30 sur Generations.

... à suivre !

.


Tags :
sch

18 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios