"Fuck The Police de N.W.A : la bande-son d'une époque

"Fuck The Police  de N.W.A : la bande-son d'une époque

Avec d'autres chansons de révolte.

Finalement, le streaming permet aussi de prendre la température d'une époque et d'une période donnée. Alors que les rancoeurs se cristalisent sur les forces de police après la mort de George Floyd aux Etats-Unis, il n'est pas étonnant d'apprendre que les streams du mythique morceau de N.W.A "Fuck The Police" ont littéralement bondi.

Depuis toujours, "Fuck The Police" de N.W.A est un cri de rage et de protestation sur le sol américain, à l'instar de ce que peut être le morceau "Police" de NTM dans l'Hexagone. Et même si le morceau a désormais plus de 30 ans, il reste d'un implacable réalisme quand il s'agit d'accompagner des protestations ou de prendre les forces de l'ordre à parti. Dans les deux cas, il est représentatif de quelque chose. Un, ça prouve que le titre écrit par ce ICube, MC Ren et The D.O.C. et qui visait à dénoncer la la brutalité policière et le profilage racial qui sévissait dans leurs quartiers de L.A. n'a pas vieilli d'une ride. Deux, que 30 ans après sa sortie, il est toujours d'actualité, ce qui est désolant. La preuve, c'est qu'en 2020, ces paroles sonnent toujours vraies et sont, en quelque sorte, devenues, un hymne pour les protestations et les manifestations qui secouent le pays après la mort de George Floyd.

Une preuve ? Selon Rolling Stone, les streams de la chanson ont bondi de 272% dans la semaine du 27 mai au 1er juin, par rapport à la période qui s'arrêtait cinq jours avant la mort de Floyd. Elle a été particulièrement écoutée le dimanche 31 mai et le lundi 1er juin avec 765 000 streams au cours de ces deux jours, soit près de cinq fois la demande exercée le dimanche et le lundi avant les manifestations.

Dans le même temps, le titre de Childish Gambino, "This Is America", déjà platine, a enregistré une augmentation de 149% de ses streams, en particulier grâce au phénomène TikTok.

D'autres chansons de protestations ont vu leurs courbes augmenter également comme "Alright" de Kendrick Lamar (+71%), "Fight The Power" de Public Enemy (+89%), "The Charade" de D'Angelo a pris +122%, "Freedom" de Beyoncé a enregistré une hausse de 70% tandis que "Don't Die" de Killer Mike a explosé un record avec +542% ! Même la chanson de James Brown datant de 1968, "Say It Loud - I’m Black and I’m Proud" a eu un pic de streaming avec plus de 455% d'écoutes tandis que le titre de Nina Simone "I Wish I Knew How It Feel Feel to Be Free" a bondi de 34%.

Jay-Z l'a bien compris et a créé une playlist "Songz for Survival 2" qui regroupe des titres engagés qui dénoncent le racisme les violences subies par la communauté noire mais c'est aussi une sélection de titres qui invitent  la réflexion et à l'introspection.

En attendant, on vous propose de réécouter "Fuck The Police".

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios