Assassinat de George Floyd, les rappeurs demandent justice !

Assassinat de George Floyd, les rappeurs demandent justice !

Les réactions sont unanimes : le rap est en colère !

Les images ont fait le tour du monde. George Floyd, un homme noir non armé, a été tué lors de son arrestation par des policiers de Minneapolis alors qu'un passant filmait toute l'intervention. Révoltés par ce nouveau meurtre d'un afro-américain par les forces de l'ordre, les rappeurs sont montés au créneau et demandent justice. Si les quatre agents ont été démis de leurs fonctions et licenciés, cela ne suffit pas.

Insoutenables, les images montrent Floyd se plaindre auprès de l'officier qui était accompagné d'un autre membre du département de police de Minneapolis. "Je ne peux pas respirer", dit-il. On entend également Floyd gémir et dire: 'Mon estomac me fait mal. Mon cou me fait mal. Tout fait mal... [J'ai besoin] d'eau ou de quelque chose. S'il vous plaît. S'il vous plaît. Je ne peux pas respirer, officier... respirer." Vous ne les avez pas vues ? Diddy les a repartagées sur Instagram pour sa communauté sache la vérité.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#EnoughisEnough

Une publication partagée par Diddy (@diddy) le 26 Mai 2020 à 6 :03 PDT

Les quatre officiers qui ont procédé à l'arrestation de George Floyd qui a entraîné sa mort ont été licenciés. Le maire de Minneapolis, Jacob Frey, a déclaré que c'était "la bonne décision".

George Floyd, qui a grandi à Houston, a également eu une carrière de rap dans les années 1990. Selon le Houston Chronicle, il portait alors le surnom Big Floyd et travaillait avec le Screwed Up Click, dirigé par la légende de Houston DJ Screw. Floyd faisait également partie du groupe Presidential Playas. Mais ce n'est pas à cause de ce passé que les rappeurs s'engagent. Ils en ont tout simplement marre de voir les membres de leur communauté être victimes de violences policières.

Chance The Rapper a organisé une manifestation devant le siège de la police de Chicago mardi 26 mai en l'honneur de Floyd.

T.I. a aussi pris la plume sur son compte Instagram : "Si nous ne postons pas cette m*rde, ça va passer inaperçu [...] Cela ne s'arrêtera pas jusqu'à ce que nous l'arrêtions."

 

"Assez, c'est assez !", a déclaré Cardi B sur les réseaux sociaux. "Que faut-il ? Une guerre civile ? Un nouveau président ? Des émeutes ? C'est fatiguant ! Je suis fatigué ! Le pays est fatigué ! Vous ne faites pas peur aux gens quand vous faites cela, vous montrez juste à quel point vous êtes lâches ! Et comment l'Amérique n'est vraiment pas une terre de liberté !"

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Its 2020 don’t even bring up a protest!!!!!! Now they killing us on camera it’s no excuses left!

Une publication partagée par Meek Mill (@meekmill) le 26 Mai 2020 à 10 :50 PDT



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios