Entre Pharrell et Donald Trump, rien ne va plus !

Entre Pharrell et Donald Trump, rien ne va plus !

L’interprète de "Happy" menace le président américain de poursuites en justice...

Encore une fois, Donald Trump a fait des siennes. Alors que les Etats-Unis sont actuellement en deuil suite à l’attentat de Pittsburgh durant lequel onze personnes ont perdu dans la vie, Donald Trump quant-à-lui est particulièrement Happy.

En effet, quelques heures après la tuerie causée par un nationaliste américain, Donald Trump s’est rendu dans l’Indiana afin de tenir un meeting organisé depuis quelques temps. Pour Donald, pas question de l’annuler, bien au contraire ! Le président actuel de la première puissance mondiale a fait ce qu’il sait faire de mieux, à savoir le spectacle. Malgré la tragédie survenue quelques heures plus tôt, le célèbre magnat de l’immobilier s’est tout simplement permis de jouer le titre "Happy" lors de son meeting. Bien évidemment, cette action pour le moins déplacée n’est pas passée à côté de Pharrell, auteur du titre en question.

Dans une lettre envoyée au président, Pharrell menace ce dernier toujours aussi insensible de poursuites en justice :  "Le jour d’une tuerie de masse ayant coûté la vie à 11 personnes par la faute d’un « nationaliste » dérangé, tu joues Happy lors d’un meeting politique en Indiana. Il n’y avait rien d’heureux dans la tragédie qui s’est passée dans notre pays samedi et aucune permission n’a été donnée pour l’utilisation de ce morceau ce jour-là."  Une affaire reprise par la suite par les avocats de l’artiste qui ont à leur tour précisé qu’aucune autorisation ne sera donnée à l’avenir et qu’ils n’hésiteront pas à l’attaquer.

Une menace que Trump doit certainement prendre à la légère, mais pas trop non plus !



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios