Pour Young Thug, Atlanta va continuer à dominer le rap

Pour Young Thug, Atlanta va continuer à dominer le rap

Pendant encore des années.

Aujourd'hui, il est difficile de ne pas admettre qu'Atlanta est une des villes qui comptent parmi les plus dominantes dans le hip-hop mondial. La culture est peut-être née à New York dans les années 1970, mais depuis le début du millénaire, elle a trouvé un foyer d'adoption à Atlanta et il n'y a aucune raison pour que ça change. De Kilo Ali et Arrested Development à Outkast et Goodie Mob ; Jermaine Dupri et Lil Jon à Ludacris, T.I., Jeezy et Gucci Mane ; Future, 2 Chainz et Waka Flocka Flame à Young Thug, Migos, 21 Savage et Lil Baby, ATL a permis de mettre en avant des générations apparemment infinies d'artistes et de producteurs qui ont remodelé le rap à leur image. Et pour Young Thug, interrogé sur son phénomène lors du Festival REVOLT 2021 qui se déroulait justement à Atlanta ce week-end, il n'y a aucune raison pour que ça change. Pour lui, la domination d'ATL devait se poursuivre encore quelques années.

"Je ne vois aucune ville prendre la place d'Atlanta parce qu'il y a régulièrement de nouveaux artistes qui émergent et nous devenons de plus en plus gros. Même les gros artistes pop du moment sont d'Atlanta. Nous allons continuer à grimper de plus en plus haut. Je ne vois pas une autre ville nous prendre la première place."

Pour le Thugger, ATL a pu remplacer New York en que Mecque du hip-hop grâce à la mentalité accueillante du sud, son sens de la communauté, de la collaboration et à sa créativité décomplexée. Mais il y voit aussi d'autres raisons.

"Les jeunes possèdent un peu tout, la nouvelle génération gère tout. Tout le monde a du cœur, tout le monde s'aime — enfin, pour la plupart. Il n'y a pas tant de haineux que ça."

Gunna, qui était assis à côté de Young Thug lors de l'entretien, était d'accord.

D'ailleurs, même les rappeurs non originaires de la ville reconnaissent l'importance d'ATL dans le hip-hop d'aujourd'hui.

Vince Staples, originaire de Long Beach, en Californie, a salué, l'année dernière, Atlanta comme la patrie des plus grands rappeurs de hip-hop de tous les temps,

Il semble bien qu'il y ait consensus !