Les CAN de quartiers : la cohésion des banlieues autour du ballon rond !

Les CAN de quartiers : la cohésion des banlieues autour du ballon rond !

Alors que la Coupe d’Afrique des Nations approche à grand pas, dans les banlieues parisiennes la compétition bat déjà son plein ! On se penche aujourd’hui sur ces CAN de quartiers qui font vibrer les cités d’Île de France !

Phénomène tout nouveau, les CAN de quartiers viennent de débarquer avec succès en Île de France. Alors que la coupe originale doit débuter le 21 juin prochain en Egypte, ces compétitions organisées dans les banlieues parisiennes provoquent l’effervescence sur le terrain mais aussi et surtout sur la toile avec des vidéos devenues virales : impossible pour les amateurs du ballon rond d’Île de France d’avoir pu passer à côté.

Le principe de ces mini-CAN est simple. Organisées dans plusieurs quartiers et ou banlieues différentes (Créteil, Aulnay-sous Bois, ou encore Évry), elles regroupent des équipes représentant les différentes nations africaines qui s’affrontent au travers de tournois basés sur le même fonctionnement que la CAN originale.  De très bonnes initiatives quand on connaît le talent latent des banlieues parisiennes pour le football et surtout la densité de la population d’origine africaine présente en Île de France.

Le résultat, ce sont des dribbles chaloupés, des actions fougueuses et surtout un public bouillonnant qui envahit le terrain à chaque nouveau but ! Une ambiance et des gestes techniques que seul le foot des cités peut nous offrir aujourd’hui.

 

Créteil le berceau des CAN de quartiers

Si les CAN de quartiers ont aujourd’hui une ampleur considérable, l’idée est arrivée très simplement à Moussa Sow, l'initiateur de la toute première compétition. Après un clasico entre Real Madrid et FC Barcelone, lui et quelques amis ont décidé de refaire la rencontre entre eux. C’est dans ce même esprit, cette même idée de reproduire les matchs comme les pros, que Moussa a vu l’opportunité de créer les CAN de quartiers dans l’optique de regrouper les jeunes et plus largement la population de Créteil autour du football.

L'événement a ensuite pris une ampleur qui a dépassé toutes les attentes en inspirant les autres villes. De nombreux footballeurs mais aussi des personnalités publiques ont ainsi affiché leurs soutiens à ces CAN de quartiers. De Didier Drogba à Niska en passant par le champion du monde Benjamin Mendy, chacun a manifesté son soutien aux différentes compétitions. Il y a même des recruteurs qui font parfois le déplacement !

Au fil des des nouvelles éditions, les CAN de quartiers s’améliorent également dans la logistique. Mieux organisées certaines ont des comptes Snapchat ou se déroulent des conférences de presse tandis que d’autres créer un VAR fait maison à l’iphone. Toujours plus sophistiquées ces compétitions se sont véritablement multipliées drainant des milliers de spectateurs à chaque nouvelle édition.

Sur grand terrain ou pas, qu’elles se déroulent aux Epinettes à Evry ou aux Mureaux les CAN de quartiers ont prouvé que le football des banlieues parisiennes a de belles année devant lui.