Kyle Korver crève l'abcès et décrit le privilège des blancs en NBA

Kyle Korver crève l'abcès et décrit le privilège des blancs en NBA

Aillier d'expérience en NBA, Kyle Korver a raconté comment sa couleur de peau influence son quotidien de joueur NBA, dans un plaidoyer publié dans le "Player's Tribune".

Suite aux récents évènements de racisme en NBA provoqués notamment par les insultes d’un fan de Utah envers Russell Westbrook récemment, toute la NBA a réagi de manière collective et soudée. L’occasion aussi pour Kyle Korver, le shooteur expérimenté du Jazz, de sortir de son silence en abordant le problème du racisme aux U.S.A de son point de vue de basketteur blanc. Publié dans le Players Tribune, la déclaration de l’ancien Hawk n'a laissé personne indifférent. A la fois texte introspectif et appel à l’éradication du racisme, on ressent dans cette tribune tout le fruit de la réflexion et du vécu de Korver.

Si l'ailier défend bien entendu dans sa déclaration la situation des personnes de couleur, il commence par raconter comment lui-même a peu soutenu son coéquipier d’origine sud-africaine Thabo Sefolosha blessé une saison entière à la suite d’une scandaleuse arrestation par les forces de l’ordre lors d’une sortie en boîte de nuit en 2015. Proche du basketteur suisse, Kyle Korver a avoué avoir eu le réflexe, sans vraiment comprendre pourquoi, de blâmer son coéquipier en premier lieu avant les autorités policières pourtant incompétentes ce soir-là : “Avant d'apprendre le fond de l'histoire et d'avoir l'occasion de parler à Thabo, je l'ai... blâmé. Je me suis dit que si j'avais été à la place de Thabo, en boîte de nuit, la police ne m'aurait pas arrêté à moins que j'ai fait quelque chose de mal. Ce n'était pas comme si c'était une réaction réfléchie. C'était un pur réflexe, la première chose qui m'est venue en tête.” Cette réaction, Korver ne l’a pas comprise immédiatement, elle fait pourtant écho à un véritable manque de soutien (parfois inconscient) de la part de communauté blanche pour les afro-américains aux Etats-Unis.

Véritable privilège décrit par le shooteur du Jazz, la situation des basketteurs blancs pose la question de la considération des personnes discriminées qui doit, selon Kyle Korver, devenir une priorité. Car si les joueurs afro-américains sont discriminés, les autres acteurs de la NBA ne subissent pas tous toutes les injustices, les insultes et autre scandales que ces basketteurs, et plus largement la communauté noire subie. L’ailier de Utah argue que malgré le fait que certains soutiennent les mouvements contre un racisme devenu ambiant et fatiguant pour tous, d’autres se contentent d’observer sans se mêler d’une lutte qui nous regarde pourtant tout le monde.

Il faut que la NBA, et plus généralement toute la société arrive à éradiquer tous les petits comportements, les idées et les pensées racistes à la racine en s'investissant un maximum mais surtout en écoutant et en apprenant de ces communautés discriminées.

Véritable discours de solidarité, à la fois sincère et autocritique, cette tribune pourra, on l'espère, marquer le début de véritables changements en NBA et dans la société américaine en générale.

Vous pouvez lire la tribune en entier en cliquant ici.