Olivier Letang out, Monchi arrive ?

Olivier Letang out, Monchi arrive ?

Les choses semble se dessiner...

C’est désormais officiel ! L’ex gardien de but espagnol n’est plus le directeur sportif du FC Séville et déjà plusieurs clubs européens, dont le Paris Saint-Germain, lui fait des appels de phare. C’est au micro de la radio Cadena Ser, qu’il a fait le point sur son avenir, ainsi il raconte que le PSG lui aurait fait une offre afin de l’associer à nouveau à Unai Emery, qui je rappelle, était en provenance de Séville.

« Je n'irai pas dans un autre club espagnol que le FC Séville, je veux aller ailleurs. La Roma veut m'attendre, mais j'ai des offres ailleurs, comme en Angleterre, en France… Le projet de la Roma est séduisant, la ville est belle. Une année sabbatique ? C'est une hypothèse que j'écarte. »

En poste depuis 2000, sa prochaine destination n’est toujours pas connue, mais les médias semblent partagés entre la Roma et le Paris Saint-Germain. Vous voulez comprendre pourquoi les clubs veulent s’arracher ses services ?

Monchi est un personnage qui sait dénicher des pépites pour trois fois rien : Luis Fabiano (3,5 millions d’euros), Dani Alves (1,3 millions d’euos), Julio Baptista (3 millions d’euros), Frederic Kanouté (6,5 millions d’euros), Ivan Rakitic (1,2 millions d’euros), Carlos Bacca (7 millions d’euros)…

Une connaissance impressionnante de tous les marchés, que ce soit en Amérique du sud ou en Europe mais les gens oublient surtout que l’une des principales force d’un directeur sportif est de gérer les jeunes pousses du centre de formation. Et ça le Paris Saint-Germain en a besoin, quand on voit comment ont été gérer certains dossiers comme celui de Kingsley Coman, par exemple.

« Je ne me sentais pas bien dans le groupe. On voyait trop la différence entre les jeunes et les autres, il y avait des groupes distincts. L’intégration n’a pas été facile. Quand on est dans cette situation, on est tenté d’aller ailleurs. »

« Aujourd’hui, je ne peux pas rêver mieux. Je joue beaucoup de matches dans l’une des meilleures équipes du monde, j’ai été appelé en A, on est encore en lice sur tous les tableaux, donc je pense avoir fait les bons choix pour l’instant. Et j’espère continuer comme ça. »

C’est un aspect à ne pas négliger pour le club de la capitale. Malgré ses nombreuses réussites, il a également fait plusieurs erreurs avec notamment Arouna Koné arrivé pour 12 millions d’euros (1 but en 40 matchs), Javier Chevanton (10 millions d’euros), Aquivaldo Mosquera (8 millions d’euros), Lautaro Acosta (7 millions d’euros), Ciro Immobile… et Salvatore Sirigu qui s’est envolé vers Osasuna après quelques matchs catastrophiques. Des recrues assez chères, donc, pour un rendement catastrophique.

Mais en somme, son bilan au sein du club andalou est une réussite.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios