Prodigy nous a quitté…

Prodigy nous a quitté…

Le rappeur Prodigy est décédé hier soir…

Séisme dans la planète hip-hop. Hier soir, un communiqué tombait sur le site hip hop américain XXL : le rappeur Prodigy, moitié du groupe mythique Mobb Deep, est décédé à 42 ans. Les causes de son décès ne sont pas très claires : alors que dans un premier temps, le site indiquait qu’il était mort à cause de complications de sa maladie (il souffrait de drépanocytose), mais il s’avère qu’il se serait peut-être étouffé avec un morceau d’œuf.

Si les causes du décès sont pour l’instant un peu floues, ça n’empêche que toute la planète hip hop (et notre rédaction) est dévastée… Prodigy est l’un des MC qui a le plus influencé le hip hop, notamment lors de ses débuts avec Mobb Deep, à une époque où la guerre East Coast / West Coast fait encore rage, et où le rap va devenir progressivement de plus en plus hardcore.

En effet, Mobb Deep ne fait pas du gangsta rap, à la NWA ou à la Tupac. Mobb Deep fait du rap de rue : pas de danse, pas de bitches dans les clips, on parle de la rue, des meurtres, des deals, avec des textes hyper réalistes et des métaphores très visuelles.

Pour comprendre l’importance du groupe, mais pour le rap français, imaginez un peu que, quand Booba et Ali arrivent avec l’album de Lunatic, on dit d’eux que ce sont les Mobb Deep français. Et 20 ans après, tout le monde les considère encore comme des tauliers.

Prodigy, c’était la moitié un peu gangster du groupe, celui qui est absent de certains concerts à cause d’ennuis avec la police, mais aussi celui qui fait des allers-retours à l’hôpital depuis sa jeunesse à cause de sa maladie, la drépanocytose, ou anémie falciforme, qui transforme vos globules rouges ronds en faucilles, qui ne fixe plus l’oxygène, vous rendant de plus en plus fragile.

Toutefois, le MC ne versait pas dans l’imbécilité, et ses lyrics, bien que violents et rentre-dedans, étaient tous très réfléchi, et ont forcé l’admiration de leurs pairs jusqu’à aujourd’hui. 

On ne sait pas trop quoi rajouter, la mort de quelqu’un est toujours un sujet difficile à traiter, donc on ne va pas s’étendre trop là-dessus. On va juste vous mettre quelques clips, pour ne jamais oublier !




17 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)


ECOUTE ICI   

La Musique revient vite...

En direct sur Generations

La Playlist de Marina
  Se Connecter - Créer un compte | Webradios