Kodak Black : un danger pour la communauté ?

Kodak Black : un danger pour la communauté ?

Le rappeur enchaîne les ennuis et inquiète certains.

Toujours en prison à Miami, Kodak Black pourrait bien passer plus de temps qu’initialement prévu entre les barreaux. Alors qu’il a été arrêté à maintes reprises ces derniers temps, le juge l’a considéré comme un “danger pour la communauté”, raison pour laquelle il lui a refusé la libération sous caution.

Une succession de procureurs fédéraux se sont positionnés contre la libération du rappeur détenu âgé de seulement vingt-et-un ans. Un avis apparemment partagé par le juge Federico Moreno, qui leur a donné raison au tribunal le mercredi 29 mai dernier. Il faut dire que le casier judiciaire de Kodak Black devient de plus en plus lourd, ce dernier ayant empilé les chefs d’accusation allant de la détention illégale d’armes et de drogue à une agression sexuelle.

Alors que sa libération aurait pu se faire en échange d’une caution s’élevant à 550 000 dollars, celle-ci ne suffira pas à tranquilliser la société, qui craint un énième écart de la part du rappeur, qui semble s’emporter facilement et ne craindre le non-respect de la loi. S’il est condamné, Kodak Black risque de devoir passer dix ans entre les murs. Son prochain procès, qui se déroulera durant l’été, nous en dira davantage.

En attendant, l’artiste est également poursuivi en justice par un organisateur de concerts, qui lui reproche d’avoir manqué à ses engagements, notamment suite à certaines arrestations. Une affaire de plus en plus compliquée.

-Anaïs Koopman



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios