Yo Gotti : comme Meek Mill, il a été victime de racisme à Vegas !

Yo Gotti : comme Meek Mill, il a été victime de racisme à Vegas !

Yo Gotti soutient Meek Mill car lui aussi a été confronté au racisme à Las Vegas.

Yo Gotti a donné son avis sur l'expérience récente de Meek Mill au Cosmopolitan Hotel & Casino de Las Vegas.

Le rappeur de Memphis admet que lui aussi a dû faire face à des problèmes de discrimination non seulement avec l’hôtel Cosmopolitan, mais aussi, avec d'autres établissements de Sin City :

"Malheureusement, j'ai connu une discrimination similaire au Cosmopolitan Hotel et dans d’autres hôtels de Vegas.C’est une honte que ces établissements continuent de nous juger selon notre couleur de notre peau et notre profession au lieu de reconnaître notre talent artistique et notre dévouement envers nos communautés."

Yo Gotti dénonce les préjugés auxquels de nombreux artistes font face à Vegas:

"Je me tiens aux côtés de Meek Mill et de tous mes pairs de la communauté hip-hop qui n’ont pas été respecté par des endroits comme le Cosmopolitan."

Il a été interdit à Meek d'entrer dans le Cosmopolitan Hotel le samedi 25 mai alors qu'il tentait de voir un spectacle de DJ Mustard au Marquee Dayclub. Quand il a demandé à l’équipe de sécurité pourquoi il n’était pas autorisé à entrer, elle n’a pas été en mesure de lui donner une réponse concrète et a menacé de l’arrêter.

Cependant, dans les jours qui ont suivi l'incident, le Cosmopolitan Hotel a affirmé dans un premier temps que Meek avait été banni en raison d'une bagarre passée dans leur établissement, puis le staff a changé d’argument en déclarant que le rappeur de Philadelphie ne pouvait entrer dans le club car il était plein à craquer.

Des propos invraisemblables connaissant la réputation des clubs de la capitale du jeu, sans cesse en quête de plus de visibilité, qui sont prêts à tout pour avoir le maximum de célébrités à leurs évènements. Une star de l’envergure de Meek Mill se serait vu aménagée une place coûte que coûte même si le club était plein de monde.

L’avocat de Meek, Joe Tacopina, a publié une déclaration ce lundi en réponse à la déclaration de Cosmopolitan citant des problèmes de capacité.

"L'affirmation selon laquelle le Cosmopolitan a refusé Meek en raison de problèmes de capacité au Marquee Dayclub est totalement fausse. Dans la vidéo enregistrée, Meek a également demandé des repas dans l’un des restaurants de l’hôtel. Cependant, l’équipe de sécurité a continué à le refuser et a annoncé qu’il serait arrêté pour intrusion quel que soit son emplacement dans les locaux de l’hôtel. La conduite du Cosmopolitan reste déplorable."

Meek et son avocat ont déjà lancé des poursuites judiciaires contre l'hôtel qui risque de les dédommager d’un bon pactole.

Peinda.B.

 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios