Rihanna s’oppose violemment à une loi répressive contre l’avortement en Alabama !

Rihanna s’oppose violemment à une loi répressive contre l’avortement en Alabama !

La chanteuse Rihanna nous prouve que la notoriété peut aussi permettre de s’engager.

Ce jeudi 15 mai 2019 marque un vrai retour en arrière concernant le droit des femmes : Key Ivey, la gouverneure de l’État d’Alabama aux États-Unis, a promulgué un texte très sévère prévoyant des peines de prison pour les médecins acceptant de pratiquer l’IVG, sans exception en cas de viol ou d’inceste. Une nouvelle qui a choqué le monde entier et notamment certaines personnalités publiques, comme Kylie Jenner ou encore Rihanna.

Cette dernière n’a pas hésité à se positionner face à cette nouvelle loi qui a pourtant un goût d’ancien… basée sur l’idée que “toute vie [serait] un cadeau”. Et ce, quelles que soient les conditions de toute grossesse. Visiblement très remontée, la chanteuse et femme d’affaires barbadienne âgée de trente-et-un ans a partagé une photo qui a déjà bien fait le tour du globe : celle qui regroupe les portraits des vingt-cinq hommes responsables de cette législation punitive pour les femmes d’Alabama et du reste du monde.  

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

take a look. these are the idiots making decisions for WOMEN in America. Governor Kay Ivey...SHAME ON YOU!!!!

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le 16 Mai 2019 à 6 :34 PDT

 

D’après Rihanna, ces hommes sont des “idiots qui prennent des décisions pour les FEMMES américaines”. Elle a ajouté à l’intention de la gouverneure qu’elle devrait avoir honte. Précisons qu’il s’agit de la loi la plus répressive en matière d’interruption volontaire de grossesse dans l’ensemble des États-Unis. Un rude retour de bâton face à un mouvement féministe de plus en plus répandu et puissant en faveur de l’égalité des droits femmes-hommes, dont fait activement partie l’artiste.

-Anaïs Koopman



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios