Le réalisateur John Singleton est décédé à l’âge de 51 ans.

Le réalisateur John Singleton est décédé à l’âge de 51 ans.

John Singleton était notamment le premier Noir nommé pour l’Oscar du meilleur réalisateur.

Une étoile de plus dans le ciel. Le fameux réalisateur du film “Boys n the Hood”, sorti en 1991, a rendu son dernier souffle le lundi 29 avril à Los Angeles en Californie. Décédé à l’âge de cinquante-et-un ans, John Singleton a eu le temps d’inspirer une génération entière et continuera pour sûr d’avoir une influence si positive dans le futur. Très bon réalisateur, scénariste et producteur, il a surtout marqué les esprits en tant que premier Afro-Américain a avoir été nommé pour l’Oscar du meilleur réalisateur pour “Boys n the Hood”, en 1992. Il reste, en 2019, le plus jeune nommé dans cette catégorie de la célèbre cérémonie.

Ce projet, qui dépeint l’univers des gangs de la cité des anges, avait été tourné alors que le réalisateur n’avait que vingt-deux ans et lui avait valu deux nominations, à la fois pour sa mise en scène et son scénario. Un succès certain, également couronné par une ovation lors du Festival de Cannes. À l’actif de cet homme qui n’avait pas froid aux yeux, également la réalisation des films “2 Fast 2 Furious” et encore “Baby Boy”, parmi tant d’autres... de quoi rendre sa disparition encore plus notable et triste pour le monde du cinéma, en partie représenté par le président de l’association des réalisateurs américains Thomas Schlamme.

Ce dernier a confirmé la disparition de cet “artiste courageux” dans un communiqué, avec ces mots : “nos coeurs sont lourds aujourd’hui (...), alors que nous pleurons cette énorme perte”. Il a également confirmé l’importance de “sa vision si puissante de la vie dans la ville de Los Angeles” qui a bouleversé la “culture” et la “conscience” de Hollywood.

Il faut dire que John Singleton avait également confié des rôles de premier plan à des acteurs Noirs et de nombreux rappeurs, à l’instar de Snoop Dogg et de 2Pac. Ce fervent de réalisation de drames sociaux, défenseur de la condition des Noirs et des victimes de violences policières aux États-Unis avait été hospitalisé le 17 avril dernier suites à des défaillances cardiaques.

C’est sa famille qui a décidé en ce début de semaine de cesser les soins qui le maintenaient en vie, artificiellement. Suite à l’annonce de son décès, de nombreuses personnalités telles que RZA, Halle BerryJordan Peele et Spike Lee ont tenu à lui rendre hommage à travers leurs réseaux sociaux.

 

 

 

 

-Anaïs Koopman 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios