Après avoir été arrêté, Kodak Black est déjà relâché !

Après avoir été arrêté, Kodak Black est déjà relâché !

Des délits à la liberté retrouvée en passant par la case détention, Kodak Black vit une vie qui est de plus en plus difficile à suivre…

Le soir du mercredi 17 avril dernier, Kodak Black annulait un concert à la dernière minute, sans donner d’explication. De quoi se mettre à dos les fans restants à ses côtés malgré les nombreuses provocations émises par le rappeur américain et haïtien. Finalement, après plusieurs suppositions, on sait aujourd’hui ce que faisait l’artiste ce soir-là : Kodak Black a été de nouveau arrêté et est déjà libéré.

Alors qu’il devait se représenter sur la scène du Boston’s House of Blues le soir de son arrestation, Kodak Black a été interpellé au niveau de la frontière entre les États-Unis et le Canada en possession d’une arme à feu et de marijuana. Pendant ce temps-là, le public n’a reçu aucune explication, si ce n’est un tweet de la part de la salle de spectacle délivré au bout de deux heures d’attente à son intention, promettant de nouvelles dates de spectacle et affirmant ne pas pouvoir donner de raison pour cette annulation.

Finalement, Kodak Black a été relâché après avoir payé une caution dont le montant s’élevait à 20 000 dollars. Pas de quoi rassurer ses proches et fans, qui s’inquiètent de la pente sur laquelle le rappeur semble dangereusement glisser. Il faut dire que ce dernier n’a pas cessé de chercher les ennuis, notamment en tentant de séduire publiquement Lauren London, la veuve de Nipsey Hussle. Une démarche et des propos qui ont choqué de nombreuses personnes, dont les artistes T.I. et The Game qui lui ont demandé de se remettre en question dans ce cas.

Loin de se rétracter, Kodak Black s’est maladroitement excusé et a continué à faire du bruit, pour de mauvaises raisons. On espère qu’il se reprendra.

-Anaïs Koopman



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios