Booba-Kaaris : le clash continue en musique !

Booba-Kaaris : le clash continue en musique !

Booba a sorti son nouveau single ''PGP'' au même moment de la sortie de ''Or Noir 3''de Kaaris !

Le clash surmédiatisé opposant B2O à K2A continue, alors que leur combat à 1 million d’euros devrait se dérouler en avril prochain… si on en croit les derniers rebondissements de l’affaire. Alors que Kaaris avait prévu de sortir son nouvel album “Or Noir 3” dans la nuit du jeudi 24 au 25 janvier dernier à minuit, Booba a décidé de balancer son nouveau single “PGP” à la même date et à la même heure… Certainement pas une coïncidence mais plutôt une manière pour le Duc de Boulogne de faire de l’ombre à la sortie du nouveau projet de Kaaris ? Il n’a pas confirmé son intention, mais a bel et bien mentionné son rival dans la punchline suivante : “j’t’lai mis dans l’cul sur un son de Kaaris/j’n’peux plus t’oublier”. Ou comment nous prouver son obsession pour le Dozo, avec qui il entretient une relation de clash sur la durée !

Même si Booba ne s’est pas contenté de lâcher son venin, en mentionnant aussi son protégé Maes ou encore le rappeur Koba LaD qu’il avait déjà affirmé apprécier, il n’a pas manqué non plus de piquer Damso, anciennement signé chez 92i et dont l’envie d’indépendance n’avait pas plu au Duc. C’est donc ironiquement que Booba décroche un : “j’viens d’acheter deux maisons avec l’argent d’Ipséité”, album honoré d’un triple disque de platine

Kaaris, quant à lui, ne s’est pas abstenu non plus de commenter la bataille le liant à Booba, en rappant notamment dans “AieAieOuille” : “Cet été les rues seront vides les prisons seront pleines, personne ne va me coucher à Orly, je suis une légende urbaine”, apparemment loin de se sentir menacé par Booba. On penserait presque à une tentative de réconciliation à l’initiative de K2A, qui a aussi lancé dans “Dévalisé” : “Faut pas jouer les dangereux, c’est pas un jeu, j’connais bien les enjeux. J’pense à nous deux, viens on sort du réseau, on s’parle en vrai, j’serais peut-être derrière les barreaux, on se voit après.’’

Une piste aussitôt brouillée par sa présence sur le plateau de TPMP hier soir, émission durant laquelle Cyril Hanouna a tenté de les rabibocher… en vain. Les deux rappeurs sont encore en train de parler du contrat du fameux combat, que Kaaris souhaiterait être un “combat de rue”... au détriment de la législation. De son côté, Booba, interrogé au téléphone par le présentateur, a bien affirmé : “y a pas de hache de guerre, je veux le tabasser c’est tout”. On se demande bien comment tout cela va finir.

 

 

 
-Anaïs Koopman


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios