OrelSan s'est confié sur les Victoires de la musique 2018 !

OrelSan s'est confié sur les Victoires de la musique 2018 !

Sa victoire, les absences et la place du rap ont été évoqués...

Alors qu’une pétition tourne actuellement sur internet dans le but de lui enlever ses récompenses, OrelSan lui a profité de son interview dans Les Inrocks pour se confier sur cette nouvelle édition des victoires de la musique, qui s’est déroulée vendredi dernier !

Le rappeur a dans un premier temps évoqué sa victoire dans les trois catégories dans lesquelles il était nommé et notamment celle de l’artiste masculin de l’année qui est une grande première pour lui.

Il s’est même dit surpris et très heureux de recevoir cette récompense ! En revanche, le rappeur s’est montré solidaire avec ses compères Niska et Damso, puisqu’il n’a toujours pas compris pourquoi les deux rappeurs n’étaient pas nominés, au moins dans la catégorie "Album de musque urbaine de l’année".

Jimmy Punchline est sans appel d’ailleurs, si ça avait été un vote populaire et non de l’industrie musicale, il aurait voté pour les deux artistes !

 

“Je n’étais pas mal à l’aise. J’avais déjà eu deux Victoires, il y a six ans : album urbain et révélation du public, je crois. Ce jour-là, j’étais un petit peu plus surpris. Cette année, je remporte notamment la catégorie de l’artiste de l’année, c’est assez ouf ! A partir du moment où t’es nommé, t’as envie de gagner. Au sujet des absences, ce qui m’a le plus surpris, c’est celle de Niska. Car je crois que l’album de Booba est sorti trop tard pour être en lice. Je comprends les polémiques. Damso et Niska ont sorti les albums que j’ai le plus écoutés cette année, donc moi, perso, j’aurais voté pour eux. J’aurais bien aimé qu’ils soient là. Après, je sais bien que c’est un vote de l’industrie et pas un choix du public. Je vois un peu le genre de votants dont il s’agit."

Le rappeur a part la suite évoqué la place du Rap dans ce genre de cérémonie et espère que dans les années à venir, il sera de plus en plus présent, c’est aussi pour cette raison qu’Orel vient chaque année se produire sur cette scène : pour mettre en avant le Rap mais aussi sa musique !

"Beaucoup de gens ont dit que c’était la victoire du rap en 2018. Moi je trouve qu’il devrait y en avoir encore plus. Par rapport à ce que les rappeurs représentent dans l’industrie, en vrai, il ne devrait y avoir presque que du rap aux Victoires. Comme c’est le cas aux Etats-Unis avec les Grammys. Je n’ai jamais adoré la télé… Je n’en fais pas beaucoup, ou alors des trucs que je connais, comme Quotidien. Mais j’ai quand même envie de défendre ma musique, de trouver le juste milieu.”

Une volonté de défendre son genre musical à toute épreuve puisqu’on rappelle que le soir de la cérémonie, OrelSan donnait un concert à Genève en Suisse et qu’à la fin de son show, il a pris la direction de Paris pour se produire sur scène et claquer un très poignant "San", extrait de son album "La Fête est Finie", aux alentours de minuit et demi !

Une performance qu’on vous laisse découvrir ou redécouvrir pour le plaisir...




0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)


ECOUTE ICI   

La Musique revient vite...

En direct sur Generations

La Playlist de Marina
  Se Connecter - Créer un compte | Webradios