Megan Thee Stallion honore les victimes de violences policières

Megan Thee Stallion honore les victimes de violences policières

Elle leur a rendu hommage durant un concert virtuel.

Aux Etats-Unis comme en France, les concerts n'ont pas encore repris. Alors les artistes multiplient les événements virtuels. Au cours de sa dernière prestation, Megan Thee Stallion a tenu à rendre hommage à toutes les victimes des violences policières, un sujet brûlant aux States et sur lequel les rappeurs s'engagent très fortement.

Comme beaucoup d'artistes, Megan Thee Stallion utilise ses réseaux sociaux pour dénoncer les injustices raciales et la brutalité policière. La rappeuse de Houston est montée sur scène samedi pour un concert virtuel présenté par Live Nation - marquant son premier concert depuis que le remix "Savage" a dominé les charts. Bien qu'elle ait joué sans public, elle a tout donné et son énergie était celle que l'on attend d'un concert de la rappeuse de Houston. Elle a rappé et twerké sur les morceaux préférés de ses fans.

Mais ce concert lui a aussi de tribune et lui a permis de prendre publiquement la parole et de donner son avis sur les troubles qui secouent les Etats-Unis depuis la fusillade qui a failli coûter la vie à Jacob Blake et plus largement depuis la mort de George Floyd en mai dernier. Megan a donc profité de son concert pour honorer les Noirs victimes de brutalités policières expliquant qu'elle était "épuisée par cette m*rde" alors qu'elle se trouvait devant un écran noir sur lequel défilait les noms des victimes comme George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery, Tamir Rice, Freddie Gray et Jacob Blake, qui ont tous été tués ou gravement blessés lors d'une intervention policière L'hommage s'est conclu par la question suivante: "Pourquoi est-ce si difficile d'être Noir en Amérique?"



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios