DMX : Funkmaster Flex critique son entourage

DMX : Funkmaster Flex critique son entourage

Pour lui, il aurait dû tirer le signal d'alarme.

Funk Flex a une opinion bien arrêtée sur la situation actuelle de DMX. Rappelons que la légende des Ruff Ryders est en soins intensifs à l'hôpital White Plains à New York depuis le vendredi 2 avril après une crise cardiaque consécutive à une overdose de drogue. Et Funk Flex n'est pas content ; il fustige l'entourage du X qui ne pouvait pas ne pas savoir qu'il était toxicomane et certainement en souffrance. Pour lui, les proches du Dog aurait dû intervenir plus tôt pour éviter que DMX mette sa santé en danger. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré l'ancien animateur de la radio Hot 97 à Page Six.

"L’industrie de la musique est un mastodonte. C’est un puits sans fond de bonheur ou de dépression. Je ne veux pas dire que les gens ne vous aident pas, mais je veux dire qu’il y a des gens qui savent vraiment quand une star a des difficultés, et parfois elles ne l’aident pas. On ne reçoit pas toujours la meilleure aide quand on fait de l’argent. C’est dur pour quelqu’un comme DMX qui peut être dans un état mental et émotionnel de traumatisme lié à son enfance et qui se retrouve jeté dans un monde d’argent et de célébrité."

Si le rappeur reçoit aujourd'hui beaucoup de soutien, de la part des rappeurs, des fans ou de sa famille, la situation est critique. DMX n'aurait plus aucune activité cérébrale et ses poumons auraient du mal à fonctionner. Pour autant, ni sa famille, ni ses proches ne veulent baisser les bras et demandent aux fans de continuer à prier comme cela est le cas devant l'hôpital depuis que la nouvelle a été rendue publique. D'ailleurs, le soutien est tel que cela ressemble parfois plus à une block-party qu'à une veillée funèbre. Sans doute que DMX aimerait ça. Mais là aussi, Funkmaster Flex s'est insurgé en trouvant que c'était facile de penser à ceux qui ont des problèmes, une fois les problèmes survenus.

"Les gens peuvent trouver la photo qu’ils avaient avec la personne qui vit une tragédie en trente secondes. Mais tu n’as pas appelé cette personne depuis dix ans. Montre-moi la photo de toi quand tu es allé chez lui parce que tu étais si inquiet. Je ne vois jamais cette photo où ils vont leur rendre visite."

On ne peut pas forcément lui donner tort à l'heure où les réseaux sociaux se couvrent de "RIP" quand un artiste décède...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios