Megan Thee Stallion envoie un diss track à Tory Lanez

Megan Thee Stallion envoie un diss track à Tory Lanez

La rappeuse revient sur la fusillade.

Il fallait s'y attendre. Avec la sortie de son album "Good News", Megan Thee Stallion est revenue sur la fusillade au cours de laquelle elle a été blessée au pied par Tory Lanez. Si le rappeur canadien a eu besoin d'un album entier pour prouver son innocence, l'artiste née à Houston n'en parle que sur un titre, "Shots Fired" mais ne mâche pas ses mots.

"Shots Fired" est le premier track de l'album de Megan Thee Stallion comme si elle avait voulu évacuer tout cela avant de passer à autre chose. Sur ce morceau qui reprend un sample de "Who Shot Ya ?" de The Notorious B.I.G., elle revient pour la première fois en chanson sur l'incident de la fusillade avec Tory Lanez qui a eu lieu en juillet dernier. Si elle en a plusieurs fois parlé sur les réseaux sociaux  et que l'affaire suit son cours puisque le Canadien vient de plaider non coupable devant une cours de justice, cette fois, elle l'aborde dans un morceau. Dans "Shots Fired", elle répète que Tory a proposé d'acheter son silence contre une très grosse somme d'argent et suggère que son amie a accepté, ce qu'il fait qu'elle n'a pas pris sa défense.

Le choix du sample n'est pas du tout anodin puisqu'il s'agit d'une prod que Diddy a faite pour Biggie après que Tupac ait été abattu et dont le titre est tout aussi évocateur. Accusés d'être derrière son assassinat, les deux artistes avaient nié et Big avait aussi expliqué que le titre avait été enregistré avec l'incident. 

Bien qu'elle ne le nomme jamais, difficile de croire qu'elle ne parle pas de Lanez.

"You shot a 5'10" bitch, with a .22/Talkin' 'bout bones and tendons like them bullets weren't pellets. A pussy n*gga with a pussy gun in his feelings/Okay, he in the backseat and he keep callin' me a bitch (He a bitch)/We all know this shit, I coulda came back with (Lil' ass n*gga)."

"Tu as tiré sur une chienne d'un 1,60m avec un .22/On parle de bout des os et de tendons comme si les balles n'étaient pas des plombs/Un pussy n * gga avec un pistolet de pussy dans ses sentiments/ D'accord, il est sur la banquette arrière et il n'arrête pas de m'appeler une s*lope (C'est une s*lope)/On connaît tous cette m*rde, je pourrais revenir avec (Lil 'ass n * gga)."

Elle continue en disant : 

"He talkin' 'bout his followers, dollars and goofy shit/I told him, "You're not poppin', you just on a remix" (What's poppin'?)/Now here we are, 2020, eight months later/And you still ain't got no fuckin' justice for Breonna Taylor (Breonna Taylor)."

"Il parle de ses followers, de ses dollars et de la m*rde loufoque/Je lui ai dit:" Tu n'es pas poppin ', tu viens juste d'un remix "(Qu'est-ce que poppin'?)/Maintenant nous y sommes, 2020, huit des mois plus tard/Et tu n'as toujours pas de justice pour Breonna Taylor (Breonna Taylor)."



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios