50 Cent se moque de Lil Wayne, largué pour son soutien à Trump

50 Cent se moque de Lil Wayne, largué pour son soutien à Trump

Fifty n'a pas eu pitié de Weezy.

On ne connaît toujours pas le nom du prochain président des Etats-Unis mais on connaît au moins un perdant. Il s'agit de Lil Wayne dont la petite-amie, le mannequin grande taille Denise Bidot, est partie à cause du soutien affiché du rappeur à Donald Trump. Evidemment, cette situation ne pouvait laisser insensible le plus grand troll du game US. 50 Cent s'est donc allègrement moqué de Weezy, lui qui a pourtant failli lui aussi voter pour Trump.

Fifty est toujours prêt à tweeter ou à donner son avis sur à peu près n'importe quel sujet. Alors quand un de ses collègues est dans la sauce, il ne va pas lui tendre la main pour essayer de l'aider, non. Il va au contraire se servir de cette même main pour l'enfoncer. C'est exactement ce qu'il a fait quand il a appris que Lil Wayne s'était fait larguer pour ses opinions politiques...

"Jeté. Vous ne pouvez pas jeter Lil Wayne. Maintenant, vous pouvez y aller mais que quelqu'un termine le travail. LOL."

Lil Wayne n'attendait rien, ni de 50 Cent, ni de personne, comme le prouve le message légèrement mystique qu'il a lui aussi posté sur Twitter.

"Je vis comme j'aime et j'aime la façon dont je vis. Je suis un amoureux, pas un briquet qu'on allume. Je suis un feu éternel et un amour brûlant, il y a le choix entre soit partir avec un bronzage ou une brûlure au 3ème degré, soit rester et mourir amoureux. Vous transpirez. Sincèrement, le pompier."



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios