50 Cent trollé par Rick Ross

50 Cent trollé par Rick Ross

Après sa défaite au tribunal.

Tel est pris qui croyait prendre mais il était quasiment certain qu'après la décision de justice donnant raison à Rick Ross contre 50 Cent, le rappeur de Miami n'allait pas se priver de savourer sa victoire et de se moquer de son meilleur ennemi avec qui il est en beef depuis des années.

Evidemment, il n'a pas fallu attendre longtemps pour que Rozay ne dégaine et se moque allégrement de 50 Cent qui a à nouveau perdu une bataille juridique contre lui. Dans plusieurs vidéos postées sur Instagram, il a plus que savouré sa victoire dans le procès qui les opposait concernant l'utilisation par le Bawz du titre "In Da Club" de Fifty pour sa mixtape de remix "Renzel Remixes".

Dans l'une de ses vidéos, Ricky Rozay lève son téléphone révélant une capture d'écran sur laquelle on peut lire : "50 Cent perd en appel contre Rick Ross pour le remix de 'In Da Club'" avec écrit juste au-dessus : "Félicitations !!!!" Dans une autre vidéo, le rappeur de Miami ouvre une bouteille de champagne Luc Belaire et sourit tandis qu'il est écrit en légende : "Celui qui rit le dernier, rit le plus fort #richerthaniveeverbeen." Enfin, Rick Ross présente une opportunité pour 50 Cent : "C'est une énorme opportunité pour Curtis. C'est le champagne qui connaît la croissance la plus rapide du secteur." Il s'est, évidemment, bien assuré de tagguer 50 Cent et Belaire dans son post.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Why #rickross clowning #50cent like this ???? . Do y’all want these two to squash beef and be friends ?

Une publication partagée par DJ Akademiks (@akademiks) le 21 Août 2020 à 4 :44 PDT

C'est la fin (provisoire ?) d'une bataille juridique qui a duré cinq ans et qui a débuté lorsque Rozay a sorti un remix du tube de 50 Cent, "In Da Club" sur son projet "Renzel Remixes". Fifty l'a immédiatement accusé de violation du droit d'auteur et l'a poursuivi en justice demandant 2 millions de dollars. Mais sa requête a été rejetée en 2018 après qu'un juge ait considéré que le magnat du G-Unit ne possédait pas les droits d'auteur ou les enregistrements master de la chanson. 50 Cent a alors fait appel mais une décision de la cour d'appel de New York a confirmé la première décision arguant que c'était l'entité Shady/Aftermath la vraie propriétaire du titre. Fifty a donc été débouté pour la plus grande joie de Rick Ross...



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios