Tony Yayo : "DMX est un crack head"

Tony Yayo : "DMX est un crack head"

Yayo détruit le Dog.

C'est peu dire que les récentes déclarations de DMX font réagir. Alors qu'il s'est excusé auprès de LLoyd Banks pour avoir douté de ses qualités de lyriciste, il a expliqué qu'il l'avait confondu avec un autre rappeur du G-Unit, Tony Yayo. Celui-ci à répondu au Dog par un seul tweet qui veut tout dire. Il le détruit en quelques mots en le traitant de dogué.

"DMX est un crack head, qui se soucie de ce qu'il raconte ?"

C'est court, c'est clair, c'est net, c'est concis mais on comprend bien tout le mépris que Tony Yayo éprouve pour la légende des Ruff Ryders.

Difficile de jeter la pierre à Yayo. Déjà, il n'avait rien demandé à cette histoire qui concernait au départ Banks et DMX. D'autre part, il faut bien avouer que X se débat avec des problèmes de drogue depuis des années, qu'il a fait de la prison et des cures de désintoxication, c'est de notoriété publique. Et puis, pourquoi se lancer dans un clash alors qu'a priori sa réponse devrait suffire ? Que rajouter après ça ?

Rappelons qu'au départ, DMX a critiqué Lloyd Banks lors d'un live avec Fatman Scoop. Alors que celui-ci lui donnait son classement des 20 meilleures lyricistes de l'histoire, X avait rigolé quand il avait su que Lloyd Banks était quasiment au même niveau que lui. “Lloyd Banks ? Lloyd Banks ? Lloyd Banks ? Sérieusement ?" Il avait ensuite demandé à Scoop de l'impressionner avec quatre mesures de Banks "ce qui ne devrait pas être si difficile" puisqu'il "est aussi fort"...  Finalement, il s'est rendu compte de son erreur et a assuré qu'il pensait à Tony Yayo...

Déjà que Yayo avait été critiqué par 50 Cent pour la gestion de sa carrière un peu plus tôt dans le mois, celui-ci à décidé de ne plus prendre de gants et de sortir l'artillerie lourde. On ne peut pas vraiment lui en vouloir...

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios