50 Cent s'en prend à Diddy

50 Cent s'en prend à Diddy
50 Cent - Diddy

Fifty s'est trouvé une nouvelle cible.

Sans doute vexé d'être pris à son propre piège par un artiste australien qui le peint sur les murs sous les traits de personnalités de la pop culture, 50 Cent a sorti la sulfateuse pour reprendre son trône de troll en chef. Hier, il a parlé de son fils, Marquise Jackson et s'est lâché sur la prétendue homosexualité de Young Buck. Ce matin, il est chaud et enchaîne en s'attaquant à Diddy alors que les deux new-yorkais trainent une vieille histoire. Le mogul serait, selon 50 Cent, menacé par la libération d'un truand recouvreur de dettes. Ce dernier, toujours si on en droit Fifty, aimerait bien récupérer son argent de la part du patron de Bad Boy.

La libération de Terry "Southwest T", une des chevilles ouvrières de la Black Mafia Family a donné du grain à moudre à 50 Cent pour endosser son rôle préféré, celui de troll des réseaux sociaux. Terry est recouvreur de dettes et il aurait déjà menacé Irv Gotti qui, semble-t-il, devait de l'argent. Mais hier, il s'en est pris à Diddy.

"T est de retour à la maison Puff et il a envie de récupérer son putain de pognon."

Terry Flenory a obtenu sa libération d'une prison du Kentucky en raison de la pandémie de coronavirus. Il a été condamné à 30 ans de prison pour avoir dirigé une entreprise criminelle. Il terminera sa peine en résidence surveillée. Diddy devrait donc être quand même tranquille un moment. Encore une fois, l'attaque de 50 Cent envers le patron de Bad Boy est donc totalement gratuite...
 

Troll il est, troll il restera.

 


 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios