Kodak Black prétend avoir été frappé par 7 gardiens

Kodak Black prétend avoir été frappé par 7 gardiens

Kodak Black aurait été battu au sein de sa prison.

La détention de Kodak Black est en train de prendre une drôle de tournure. En effet, un représentant du rappeur emprisonné a partagé un message sur Instagram indiquant que Kodak avait été agressé par sept gardiens alors qu'il était menotté. Il a également été privé de téléphone et de visites pendant six mois. Cette punition serait une vengeance suite à une agression envers un agent des services correctionnels de Miami dont il se serait rendu coupable l'année passée.

La légende du post commence ainsi :

"Nous venons d'apprendre de la part de détenus du pénitencier Big Sandy KY le traitement de Kodak Black. Il ne pouvait pas appeler car il n'a pas le droit de téléphoner ou de recevoir des visites pendant 6 mois en guise de punition pour l'incident de Miami."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

We just heard from fellow inmates at Max. Penitentiary Big Sandy KY. In regards to @kodakblack treatment. He couldn't call himself as he is not allowed phone or visitation for 6 months as punishment for the incident in Miami, even though that has been the case since September, they refuse to give him credit for that time. Friday night he was badly beaten while in cuffs, by 7 guards at Big Sandy KY. They struck him in the head repeatedly with a metal object, Then after one of the guards flicked his genitals and said "you're not so gangster now, you're gonna need bigger balls to survive". We have notified his counsel @lawronin and he advised he will be asking for a full investigation by @thejusticedept and the FBI

Une publication partagée par KILL BILL (@kodakblack) le 3 Mai 2020 à 6 :10 PDT

"Vendredi soir, il a été violemment battu par 7 gardes alors qu'il était menotté. Ils l'ont frappé à plusieurs reprises à la tête avec un objet métallique. Ensuite, un des gardes lui a donné des coups de genou en lui disait 'tu n'es plus si gangster maintenant, tu vas avoir besoin de plus grosses c*uilles pour survivre'. Nous avons informé son avocat qui a demandé une enquête de la part de la justice et du FBI."

Il peut s'agir d'une vengeance de la part des gardiens de prison car l'année dernière, Kodak Black a été impliqué dans une bagarre avec un maton qui avait été envoyé à l'hôpital après que le rappeur l'ait frappé dans les testicules nécessitant une intervention chirurgicale.

 


 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios