Quand le confinement provoque des clashs...

Quand le confinement provoque des clashs...

Meek Mill et Young Chop, Drake et Funkmaster Flex ont ouvert le bal.

Fatalement, il était évident que le confinement allait échauffer les esprits. Imaginez des rappeurs bloqués chez eux avec leurs téléphones. Rien à faire à part chiller sur les réseaux sociaux. Il était certain que ça allait craquer à un moment donné... Evidemment, ça n'a pas raté et les premiers signes de tensions sont apparus au gré de posts mal sentis ou de live sans filtre... Le producteur Young Chop a taclé Meek Mill qui lui a immédiatement répondu tandis que Drake reprenait sa guerre avec le vétéran Funkmaster Flex. Here we are...

YOUNG SHOP vs MEEK MILL

Dans un live Instagram avec Gillie Da Kid, Young Chop a expliqué qu'il avait essayé de faire rapper Meek Mill avec Polo G avant que ce dernier n'ai du succès. Cela ne s'est pas fait mais a poussé le beatmaker a pensé que Meek Mill n'était pas toujours serein et qu'il pouvait être facilement effrayé. Alors que Gillie Da Kid le défend, Young Chop insiste : "Je ne parle pas de son équipe, je parle de lui". Conscient de son erreur, il a ensuite essayé de se reprendre. Trop Tard. Meek Mill avait déjà dégainé son Twitter pour parler des problèmes mentaux de Young Chop. Grosse ambiance...

DRAKE vs FUNKMASTER FLEX

Le beef entre Drake et Funkmaster Flex est plus ancien. Mais il a été remis sur le devant de la scène par le rappeur de Toronto sans préavis. Leur opposition a débuté en 2015 quand Drake était en clash avec Meek Mill. Flex avait volé au soutien du MC de Philadelphie en mettant en ligne des pistes de Quentin Miller et en expliquant qu'il était le ghostwriter de Drake sur le projet "If You're Reading This It's Too Late". Ce qui lui avait permis de remettre en cause les capacités d'écriture de Drake. Mais depuis des années, ce beef semblait enterré jusqu'à ce début de semaine où il a été ressorti par Drake lors de la session Instagram Live de DJ Spade où il a écrit : "Funk Flex guh weh pussy", gratos. Inutile de traduire, tout le monde a compris... Funkmaster Flex lui a répondu se moquant de lui : "Drake!!! Talking tuff!!! (U ain't tuff)." Il a poursuivi sur un autre live, celui de la battle de prods entre Swizz Beatz et Timbaland en expliquant que Drake était "doux". Quand Timbo a joué "Call Me" de Tweet, Funk Flex a écrit dans les commentaires : "This Tweet or Drake ?"

Et on n'en qu'au début...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Welp... looks like #Drake still has issues with #FunkFlex ... captured in #DjSpade’s #Live

Une publication partagée par HOT 97 (@hot97) le 24 Mars 2020 à 11 :36 PDT



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios